Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mark Taylor, le djihadiste d’origine néo-zélandaise

Par Alexandra Jaegy | Publié le 07/03/2019 à 03:13 | Mis à jour le 07/03/2019 à 03:19
mark taylor djihadiste gaffeur

Mark Taylor, néo-zélandais de 42 ans, a passé 5 ans au sein de l’Etat Islamique. Il a brûlé son passeport dans une vidéo de propagande où il appelait à “commencer les opérations” en Nouvelle-Zélande et en Australie. 

En 2015, il est surnommé “le gaffeur”, après avoir tweeté plusieurs fois son soutien à l’État Islamique sans désactiver sa géolocalisation. Cette erreur lui coûtant 50 jours de prison au sein de l’EI. 

En décembre dernier, il s’enfuit pour se rendre aux forces kurdes expliquant à la chaîne publique Australian Broadcasting Corporation “qu’il n’y avait pas de nourriture, pas d’argent. J’étais dans le pétrin et j’ai du prendre la décision de partir.”

Jacinda Ardern, première ministre de la Nouvelle-Zélande, a déclaré cette semaine que Mark Taylor ne devait espérer aucune aide du gouvernement tout en justifiant : 

“Nous nous tenons bien sûr à nos obligations au regard du droit international selon lesquelles nous ne pouvons rendre personne apatride”.

 

 

(source : lefigaro.fr)

47384050_520622831768997_2784234621468934144_n

Alexandra Jaegy

Catalane de Paris, Alexandra vit en colocation avec Didier, son cochon d’inde. Elle essaye d’écrire autant qu’elle sourit, en passant par plusieurs rédacs : web, papier, carton, peu importe tant qu’il y a de la passion.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

PRIX DU PUBLIC

NZ's French Business Awards 2019

Organisées pour la toute premiere fois par Le Petit Journal Auckland et la FNZCCI, les Trophées "Business Français de Nouvelle-Zélande" mettent a l'honneur l'excellence & l'art de vivre à la Française

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet