Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les Black Ferns en lever de rideau des All Blacks

Par Lionel Girard | Publié le 24/04/2018 à 12:47 | Mis à jour le 24/04/2018 à 13:18
Photo : Portia Woodman face à l'Australie en 2017
Portia Woodman black ferns 2017 Australie

Le directeur de la Fédération néo-zélandaise de rugby (NZR), Steve Tew a annoncé via un communiqué que les Black Ferns affronteront les Wallaroos en lever de rideau de leurs homologues masculins à Sydney et à Auckland en août. Ces rencontres se joueront pour le compte du Laurie O’Reilly Memorial Trophy.

« Nous sommes très excités à l'idée de voir les Blacks Ferns et les All Blacks affronter nos ennemis préférés. Avoir nos deux meilleures équipes face aux Australiens dans la même soirée est quelque chose de spécial et être dans la capacité de planifier des matches tests à domicile et à l'extérieur est un véritable bonus ». Le directeur de la fédération néo-zélandaise (NZR) de rugby, Steve Tew l'a annoncé, l'équipe féminine de rugby à XV néo-zélandaise affrontera les Wallaroos dans le cadre du Laurie O'Reilly Memorial Trophy. Les deux confrontations auront lieu les 18 et 25 août en lever de rideau des deux matches opposant les All Blacks aux Wallabies. 

Championne du monde en titre, la popularité des Black Ferns n'a cessé d'augmenter depuis ces dernières années selon Steve Tew. « Nous sommes sûrs que les fans kiwis seront au rendez-vous en Nouvelle-Zélande et en Australie pour supporter nos championnes du monde. Pour les joueuses, c'est une opportunité pour leur amis et leur famille de venir les voir jouer à domicile. », a-t-il ajouté. 
Via son communiqué, la fédération a également annoncé que le premier groupe professionnel de rugby féminin sera annoncé dans les semaines à venir. Les coéquipières de Portia Woodman auront un stage d'entraînement courant juin. 

 

Israel Folau Australie 2017
Israel Folau avec les Wallabies en 2017

La diversité, cœur de la communication

Il y a quelques jours, le principal sponsor des All Blacks et des Black Ferns, l'assureur AIG a diffusé une vidéo intitulée « Diversity is strength » (La diversité est la force). Elle montre les deux principales équipes de rugby à XV de Nouvelle-Zélande se rendre sur la pelouse ensemble à Osaka au Japon, acclamés par une foule de supporters où toutes les ethnies sont représentées. 

Cette diffusion arrive quelques semaines après les propos homophobes tenus par l'arrière australien Israel Folau qui sur le réseau social Instagram a répondu à la question «D'après toi, quels sont les plans de Dieu pour les homosexuels ?», par une phrase sans équivoque, «L'ENFER... A moins qu'ils ne se repentent de leurs pêchés et qu'ils se tournent vers Dieu.». 
Si ces propos homophobes ont déclenché un tollé en dehors des instances officielles du rugby australien, la présidente de la Fédération australienne, Raelene Castle, a pourtant décidé de n'infliger aucune sanction à Folau. Le fait que ce dernier soit en fin de contrat et puisse choisir un autre rugby la saison prochaine n'est peut-être pas anodin. 

Le All Black et demi de mêlée des Hurricanes, TJ Perenara a réagi à ces propos en déclarant que Folau n'avait pas rempli son rôle de modèle auprès de la jeunesse et que «Il n'y a pas de justifications à des commentaires aussi blessants ». Des déclarations tout de suite saluées et soutenues par le sélectionneur néo-zélandais, Steve Hansen. 

Laurie O’Reilly Memorial Trophy : 

Samedi 18 août à Sydney
Black Ferns - Australie, ANZ Stadium
Coup d'envoi : 17h30 

Samedi 25 août à Auckland
Black Ferns - Australie, Eden Park
Coup d'envoi : 17h (à confirmer)

Nous vous recommandons

23244128_10215000004214014_9089739638750220862_n

Lionel Girard

Pur produit du sud-est de la France. Diplômé en journalisme audiovisuel et passionné de sport (et plus particulièrement de rugby) de musique et de cinéma, Lionel partage avec joie ses nouvelles expériences.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.