Lundi 25 juin 2018
Auckland
Auckland
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le gouvernement met en place des mesures pour reloger les sans-abris 

Par Maé Castellet | Publié le 07/05/2018 à 15:01 | Mis à jour le 08/05/2018 à 05:28
Photo : Photo by Mihály Köles on Unsplash
Photo by Mihály Köles on Unsplash

À l'arrivée de l'hiver, le gouvernement néo-zélandais souhaite investir afin d'aider les sans-abris. Le ministre du logement, Phil Twyford, a affirmé que l'objectif est d'offrir un toit à toutes les personnes vivant dans la rue d'ici le mois de juin. «Nous mettons tout en œuvre pour nous assurer que personne n'a besoin d'être abrité ou de vivre dans une voiture cet hiver», a-t-il déclaré.

Le logement et la pauvreté sont les deux préoccupations les plus pressantes pour les Néo-Zélandais, selon un récent sondage Ipsos, rapporte le New Zealand Herald. Quelque 40 000 personnes dans le pays - soit une personne sur 100 - sont sans abri ou vivent dans des logements surpeuplés ou insalubres.

Parmi eux, 10% sont des sans-abris chroniques avec des «problèmes complexes et difficiles» tels que la toxicomanie et la maladie mentale, a déclaré M. Twyford. Le gouvernement a affecté 100 millions de dollars à la cause des sans-abris dans le budget. Parmi ce montant, 37 millions seront consacrés aux logements d'urgence et de transition.

 

sans-abri Auckland Nouvelle-Zélande

 

Le gouvernement demande également aux églises, aux organisations non-gouvernementales et même aux particuliers de prendre contact avec eux s'ils ont accès à des terrains, des installations ou des propriétés locatives qui peuvent être utilisés pour faire sortir les gens de la rue avant le mois de juin. M. Twyford a déclaré qu'en cas de besoin le gouvernement accorderait des subventions aux organismes communautaires pour que ceux-ci se retrouvent dans les motels en dernier recours.

Pour les solutions à long terme, il est prévu que les 63 millions de dollars restants permettent aux sans-abris d'accéder immédiatement à un logement permanent. Simon O'Connor, membre du Parti national a déclaré au New Zealand Herald que 100 millions de dollars ne suffisaient pas :  « le parti travailliste promettait de dépenser trois fois plus dans cet espace de logement social, ce qui est décevant en sachant que le nombre de sans-abri augmente », a-t-il déclaré.

Nous vous recommandons

Maé Castellet Le Petit Journal Auckland

Maé Castellet

Étudiante en Journalisme à Lyon 2 et stagiaire au sein de la rédaction Lepetitjournal.com. Je suis passionnée de voyages avec un vif intérêt pour les questions de société.
0 CommentairesRéagir