Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Bledisloe Cup reste néo-zélandaise

Par Charlène Bourlon | Publié le 27/08/2018 à 04:20 | Mis à jour le 27/08/2018 à 07:00
Photo : Les All Blacks remportent pour la 16ème fois de suite le trophée de la Bledisloe Cup. Source Reuters
All Blacks Australie

On attendait une revanche des Australiens pour ce match retour à Eden Park face aux All Blacks, que nenni ! Les doubles champions du monde ont aligné une deuxième victoire consécutive sur un lourd score de 40 à 12 et conservent pour la 16ème année de suite la Bledisloe Cup.

Pourtant c’est une confrontation entre les 2 Nations qui promettait avant même le coup d’envoi. Avec un « Kapa O Pango » explosif, parfaitement exécuté, les All Blacks annonçaient le tempo du match ! En face, ce fut des Wallabies impatients de rivaliser contre la meilleure équipe au monde et prêts à conquérir Eden Park, antre du rugby invaincue depuis 1986.

C’est une première mi-temps plutôt méritante qui s’est déroulée dans ce duel trans-tasmanien, à la fois agressive et compétitrice, très similaire au match d’ouverture la semaine dernière au ANZ Stadium de Sydney. Les Wallabies (Australiens) mettent en difficulté les Blacks à la mêlée mais alignent tardivement une bonne défense à la 30ème minute. Ce qui profite à leur adversaire pour rapidement imposer leur territoire à la 12ème minute de jeu. Beauden Barrett inscrit le premier essai du match et transforme 7-0.

Les Australiens ripostent en donnant plus d’intensité dans leur jeu, détenant 56% de possession du ballon contre 44% côté néo-zélandais.

À la 23ème minute, une magnifique action est lancée par l’ailier Aussie Marika Koroibete qui sert son centre Reece Hodge. Les 2 joueurs exécutent un bel enchaînement, Koroibete fait parler ses appuis et régale avec un cadrage débordement, laissant les All Blacks doutés de leur défense.

 

All Blacks Australie

Le pilier Owen Franks célèbre sa 100ème sélection, il devient le 9ème centurion All Black. Source AllBlacks

 

C’est une action synonyme de réveil pour les Wallabies. Profitant de la faiblesse des Blacks en mêlée, pénalisés à 4 reprises à 5 mètres de leur en-but, le demi de mêlée australien Will Genia se faufile et aplatit le premier essai de son équipe, transformé, 7-7, de quoi déstabiliser les Blacks, finalement pour quelques minutes. Les doubles champions du monde en titre mettent en place un jeu de vitesse déconcertant où tout risque à prendre n’est jamais considéré comme un danger. De leurs 22 mètres et à plusieurs reprises, Kieran Ried et Codie Taylor dégagent ballon en main sereinement.

À la fin de la première période, le public (48 493 spectateurs) retient son souffle. Ben Smith, lancé, cadre son talonneur Codie Taylor, celui-ci ressert son ailier. Le soutien arrive avec la fougue de Jordie Barrett. Ayant pu conservé le ballon dans le ruck, Aaron Smith, filou, trouve Beauden Barrett pour inscrire le 2ème essai Black. 12-7.

Dès le retour des vestiaires, les Blacks sont déterminés à ne laisser aucune chance à leur adversaire. Le pilier gauche Joe Moddy, lancé comme un boulet de canon, finit dans l’en-but pour inscrire le 3ème essai 21-7. Et c’est une 2ème mi-temps qui s’illustre avec une seule équipe sur le terrain. La marée noire prend le large. À son tour, le flanker Liam Squire perce la défense australienne, 28-7. Le score fleuve, 5 essais de plus côté All Blacks dont 4 au total signés Beauden Barrett.

 

All Blacks Australie

Beauden Barrett, majestueux, a inscrit 30 points lors de la rencontre samedi soir à l'Eden Park. Source Photosport

 

L’essai du demi-d’ouverture Australien Bernard Foley à la 52ème aura donné un très bref espoir à son équipe.

Durant ce match, la Nouvelle-Zélande a fait parlé d’elle une nouvelle fois en tant qu’équipe numéro 1 au classement du rugby mondial. Elle propose un jeu parfaitement maîtrisé en rugby à XV aux allures de rugby à XIII.

La Bledisloe Cup reste néo-zélandaise pour une 16ème année consécutive. 

Ce match célèbrera aussi d’autres records. Le pilier droit Owen Franks a honoré sa centième sélection sous le maillot noir.

L’homme du match sera bel et bien Beauden Barrett, auteur de 4 essais et 5 transformations inscrits. Il a scoré le plus grand nombre de points lors de la rencontre soit 30 points et a dépassé la barre des 500 points. Il se positionne derrière Grant Fox (645 points). Dan Carter loin devant, occupe la première place avec 1598 points. C’est la première fois qu’un All Black inscrit 4 essais dans un match contre l’Australie. À seulement 27 ans et 66 sélections à son actif, Beauden Barrett rentre dans la légende. Au pays du long nuage blanc, il est déjà reconnu comme le meilleur joueur au monde en devenir.
 

Nous vous recommandons

Charlène Bourlon

Charlène Bourlon

Journaliste sportive, passée par Eurosport. Spécialiste et passionnée de rugby, Charlène se lance le défi de devenir journaliste freelance en Nouvelle-Zélande. Avec sa plume, elle partage ses rencontres, ses découvertes au pays des kiwis.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Auckland ?

MUSIQUE

TOP 6 des festivals d’été en Nouvelle-Zélande

Avec le retour des beaux jours et de l’été, approche la saison tant attendue des festivals musicaux en Nouvelle-Zélande. Une bonne occasion de sillonner le pays avec votre groupe d’amis !

Sur le même sujet