Samedi 31 octobre 2020

Un visa pour profiter de sa retraite en Nouvelle-Zélande

Par New Zealand Services | Publié le 08/07/2020 à 03:41 | Mis à jour le 08/07/2020 à 11:51
Photo : La Nouvelle-Zélande a ainsi mis en place un « visa retraité » qui vous permet de rester 2 ans dans le pays, à condition de respecter les critères d’éligibilité et notamment les strictes conditions financières.
visa retraite nouvelle zélande

Vous avez envie de profiter de votre retraite pour voir du pays ? Plutôt que de partir quelques semaines en vacances par an, pourquoi ne pas vivre quelques années de votre retraite à l’étranger dans l’un des meilleurs pays au monde ? Avec son accueil légendaire, la bienveillance de sa population, ou encore ses paysages à couper le souffle, la Nouvelle-Zélande est un pays où il fait bon vivre. Dans cet article, en partenariat avec Le Petit Journal Auckland, New Zealand Services vous expose les critères de l’immigration pour être éligible au « visa retraité » en Nouvelle-Zélande.

 

new zealand services

 

Le « visa retraité »

Comme pour tout projet d’immigration en Nouvelle-Zélande, la première question à se poser est, bien sûr, celle du visa adapté. Le pays pratique une immigration choisie et demande des critères bien particuliers aux personnes souhaitant s’y installer, et ce quel que soit leur âge.

La Nouvelle-Zélande a ainsi mis en place un « visa retraité » qui vous permet de rester 2 ans dans le pays, à condition de respecter les critères d’éligibilité et notamment les strictes conditions financières.

 

visa retraite nouvelle zélande

 

Quelles sont les conditions pour obtenir un visa retraité ?

Pour qu'une demande de visa dans la catégorie “Retraite temporaire” soit approuvée, le demandeur principal doit remplir les conditions suivantes :

· être âgé de 66 ans ou plus,

· avoir des fonds d'une valeur équivalente à au moins 750 000 dollars néo-zélandais et s'engager à les investir en Nouvelle-Zélande pour une période de deux ans,

· démontrer la propriété de ces fonds et prouver qu'ils ont été légalement gagnés ou acquis,

· transférer et placer les fonds dans un investissement jugé “acceptable” au regard des critères de l’immigration néo-zélandaise.

Au-delà des 750 000$ néo-zélandais à investir, le demandeur principal doit également :

· prouver qu’il possède 500 000 dollars néo-zélandais d’économies, afin de pouvoir subvenir à ses besoins tout au long de la durée de son visa,

· démontrer un revenu annuel d'au moins 60 000$ NZ.

Enfin, le demandeur principal et tout partenaire inclus dans la demande doivent aussi :

· répondre aux exigences de l’immigration en matière de santé et de moralité,

· démontrer qu'ils détiennent une assurance voyage et / ou une assurance maladie acceptable,

· ne doivent pas être accompagnés d'enfants à charge.

Et si vos enfants (adultes) sont expatriés en Nouvelle-Zélande ?

Depuis Février 2020, le gouvernement néo-zélandais a réouvert la “Parent Category Visa”, permettant aux parents d’expatriés ayant le statut de résidents ou de citoyens néo-zélandais, de rejoindre leurs enfants adultes en Nouvelle-Zélande. Si leur demande de visa est acceptée par l’immigration, les parents auront le droit de vivre, étudier ou travailler en Nouvelle-Zélande, de manière permanente. Les demandes (expressions of interest) peuvent être déposées auprès de l’immigration mais attention, les parents candidats et leurs enfants expatriés doivent remplir de nouvelles conditions financières strictes !

Vous souhaitez profiter de votre retraite en Nouvelle-Zélande ? Contactez dès à présent New Zealand Services pour en savoir plus.

 

Nous vous recommandons

New Zealand Services

New Zealand Services

New Zealand Services vous accompagne dans tous vos projets en Nouvelle-Zélande : investissements, immigration, études, séjours linguistiques, entrepreneuriat… Notre équipe vous conseille et vous guide à chaque étape pour que votre projet devienne réalité.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet