Dimanche 9 août 2020

Iconic Artists : l'histoire de Gauguin au cinéma

Par New Zealand French Film Festival | Publié le 25/03/2018 à 08:25 | Mis à jour le 05/08/2018 à 06:06
Photo : Gauguin-Voyage de Tahiti d'Edouard Deluc réalisé en 2017
French Film Festival Auckland

L'histoire de la France a été marquée par de nombreux artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou encore chanteurs. L'Alliance Française French Film Festival a souhaité mettre en valeur ce patrimoine lors de cette édition 2018 en expliquant son influence sur le cinéma. 

Cette année, l'Alliance Française French Film Festival 2018 nous permet d'explorer dans Iconic Artists, une partie de l'histoire de l'art français au travers de films biopics. Dans cette nouvelle rubrique, on étudie l'influence que les artistes français ont su insuffler aux cinéastes de tous temps, que ce soit en France ou partout ailleurs dans le monde entier. L'idée du festival est de faire un point sur l'histoire: Rodin (Jacques Doillon, 2017); Gauguin (Edouard Deluc, 2017), mais aussi d'explorer les tendances plus contemporaines: Dalida ( Lisa Azuelos, 2017), Barbara (Mathieu Amalric, 2017). En bref, il s'agit d'observer le rayonnement et l'influence de l'art français à l'international par le biais du médium qu'est le cinéma!

Depuis un mois, nous nous retrouvons dans les salles de cinéma partenaires de l'Alliance Française French Film Festival en plein coeur de la Nouvelle-Zélande... Alors pour l'équipe du Petit Journal Auckland, notre film coup de cœur est sans aucun doute : Gauguin-Voyage de Tahiti d'Edouard Deluc réalisé en 2017. Et attention ça ne rigole pas! Au casting, notre cher Vincent Cassel que nous aimons tant, Malik Zidi et Tuhëi Adams. Explorons, comme Gauguin avant nous, ce mélange et ces richesses de culture entre la France et la Polynésie! 

 

Gauguin
Paul Gauguin: Arearea / Joyeusetés, 1892

 

Synopsis

En 1891, après avoir vendu quelques toiles, Gauguin décide de partir en Polynésie afin de fuir le monde occidental et trouver de nouvelles inspirations plus exotiques. Armé de ses toiles et pinceaux, il s'installe à Tahiti. Il retrouve au cœur de la nature un nouvel enthousiasme et peint à volonté, tout en faisant face à la pauvreté, à la maladie, parfois à l'incompréhension du monde qui l'entoure. Il rencontre Tehura qui devient sa femme et le modèle de nombre de ses œuvres!

Mais qui est Gauguin?

L'histoire se concentre particulièrement sur sa vie à Tahiti. Il faut savoir que si Gauguin est acclamé en France, il est davantage controversé en Polynésie. Le fait que sa femme Tehura, soit âgée de 13 ans fait de lui un pédophile et colonialiste aux yeux de la population locale. Il est en permanence en conflit avec l'institution religieuse (ce que l'on peut d'ailleurs constater dans le film) et les forces de l'ordre. Cependant, son voyage à Tahiti reste une inspiration majeure de son œuvre, car c'est ici et notamment avec Tehura que Gauguin peint le plus. Il trouvera l'inspiration exotique, ce à quoi il aspirait afin d'explorer de nouvelles couleurs vives et trouver de nouvelles façons de travailler la lumière. C'est dans ce contexte qu'il réalisera beaucoup de ses tableaux emblématiques, qui l'inscriront dans le courant postimpressioniste! 

Que nous dit l'image?

Edouard Deluc à travers son film biographique prend le parti d'instaurer un parallèle entre art et réalité. L'idée est la suivante; la vie est sombre. Gauguin est marqué par la pauvreté et la maladie. Au contraire, l'art est éblouissant. Le peintre ne cesse d'explorer différentes palettes de couleurs, les plus vives possibles. Pour cela le réalisateur décide d'illustrer cette idée par la technique cinématographique, par l'image. Tout au long de l'histoire, on observe la vie de Gauguin à Tahiti. L'image de la vie quotidienne est souvent sombre, tamisée, au même titre que celle du peintre. On peut remarquer plusieurs scènes entre Gauguin et Tehura dans leur cabane, éclairée seulement à la bougie. Lorsque celui-ci se retrouve dans la jungle, tel un sauvage, l'image reste terne souvent par le biais du temps: la pluie, la nuit. A l'inverse, les scènes où l'on contemple les tableaux, ceux-ci foisonnent de différentes couleurs. On remarque notamment beaucoup de tableaux de Tehura, principalement des portraits. Ces tableaux sont illuminés par des détails aux couleurs acidulés! Là est le chef-d'œuvre de Paul Gauguin, là est le propos d'Edouard Deluc, le réalisateur! 

Nous vous recommandons

French Film Festival NZ

New Zealand French Film Festival

New Zealand French Film Festival est le deuxième plus large festival du film en Nouvelle-Zélande. Il se tiendra cette année du 12 mars au 5 avril 2020.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet