3 questions à Fergus Grady, directeur du French Film Festival Aotearoa

Par Lara Saliège | Publié le 14/06/2022 à 01:41 | Mis à jour le 15/06/2022 à 15:58
Photo : Fergus Grady, directeur du French Film Festival Aotearoa
Fergus Grady pose les bras croisés sur le pallier d'une maison

Nous vous l'avions annoncé le French Film Festival Aotearoa est de retour cette année encore. L'occasion pour Le Petit Journal Auckland de s'entretenir avec son directeur, Fergus Grady.

 

Le French Film Festival a débuté mercredi 1er juin. Que peut-on attendre de cette édition 2022 ?

L'édition 2022 a une gamme incroyable de drames et de prestige, et nous espérons que le public aimera les films choisis car c'est toujours un plaisir d'offrir du grand cinéma au public néo-zélandais. Cette année, nous offrons davantage de sessions dans plus de cinémas et nous sommes ravis que les villes de Matakana et de Napier rejoignent le circuit pour la première fois.

 

 

Quel impact le covid a-t-il eu sur le French Film Festival ?

Curieusement, nous pensons que le Covid a aidé le festival en 2021 en raison de la fermeture des frontières ; le public était à l'aise avec l'idée d'aller dans les cinémas. En revanche, cette année a été plus difficile en raison d'OmicronNous comptons beaucoup sur les soirées d'ouverture où les visiteurs pourront profiter de plateaux de fromages et d'un verre de vin.

 

 

À une époque où les plateformes de streaming sont de plus en plus populaires et où l'idée de cinéma pourrait disparaître, pourquoi est-il si important à votre avis d'organiser ce type d'événement ?

Le public aime les expériences cinématographiques partagées et je pense que nous nous sommes habitués à regarder des films de manière isolée. Il n'y a rien de mieux que de rire ou de ressentir le chagrin d'une scène dramatique ensemble. L'autre soir, j'ai regardé Employee of the month (Irréductible) avec Jérôme Commandeur, la salle était pleine et les gens riaient tout du long, l'émotion en était décuplée.

 

Pour réserver vos places et découvrir les films à l'affiche, rendez-vous sur le site internet du French Film Festival.

 

lara redac web

Lara Saliège

Expatriée à Auckland depuis 2020, j'ai auparavant habité dans divers pays en Europe et aux États-Unis. Venant du secteur du tourisme, je suis passionnée par la culture et les voyages.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale