Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Comment pécho en Nouvelle-Zélande ?

Par Axelle Martin | Publié le 10/08/2018 à 02:45 | Mis à jour le 09/10/2018 à 15:30
Photo : Photo by Connor Wells on Unsplash
drague Nouvelle Zélande Auckland

Cet article est éminemment sérieux, malgré son apparente frivolité. Un sujet qui devrait en intéresser plus d'un : comment draguer en Nouvelle-Zélande ? 

 

Observations préliminaires

En tant que nouveaux arrivants dans le pays (ou pas), nous vous conseillons de vous poser un moment pour observer comment se passent les interactions entre sujets masculins et sujets féminins locaux. Pour l'avoir fait, et dans une perspective totalement scientifique et documentaire, nous avons noté plusieurs choses : 

Les Néo-Zélandaises sont chaudes et la compétition va être rude. En effet, en tant que française, vous partez avec une forme de handicap, à savoir le "quant à soi" c'est-à-dire une certaine forme de retenue dans le jeu de la séduction ainsi qu'un certain nombre de couches de vêtements en plus.

 
Les Néo-Zélandais sont timides et plus intéressés par leur "bro" que par les nanas. Bref, n'attendez pas des Kiwis qu'ils vous draguent ouvertement, ils ne savent pas faire. Si un spécimen local s'intéresse à vous, il va seulement vous parler poliment et vous regarder avec des petits yeux qui brillent. Et si vraiment il est excessivement exubérant, il va vous offrir un verre. 

C'est donc les femmes qui draguent et qui pêcho - sachez que les Néo-Zélandaises ont en moyenne 20.4 partenaires au cours de leur vie et sont, selon les études, imbattues depuis 2009 ! 


Les bases étant posées voici quelques conseils pour ne pas faire tapisserie. 

 

1) Lâchez-vous ! 

Honnêtement, c'est la meilleure chose à faire : soyez vous-même mais en plus marrant, personne ne vous jugera. Vous avez toujours rêvé de porter un top léopard, ou même une banane en guise de sac à main ? Pas de soucis, aucune fashion police ne vous arrêtera.  

 


2) Jouez la carte française

Ça marche quasiment à chaque fois. Exemple de discussion :


" -Where are you from ? 
- France.
(faites en sorte d'être  "infoutu" de prononcer correctement le nom de votre pays en anglais, jack pot à chaque fois) 
- Oh really even better "


Et hop free gin tonic (#michto). Jouer la vraiment française : l'accent, le comportement, les fringues, ça marche et les Français sont littéralement perçus comme "nation of sex". Bref, ils ne se sont toujours pas remis du Moulin Rouge et tant mieux parce que ça vous facilitera la tâche. 

 

3) Partez à la pêche 

Comme nous vous le disions précédemment, ce n'est pas en jouant les petites souris mignonnes que ça va marcher. Alors vraiment allez-y ! Essayez des techniques aussi diverses que variées - tentatives de traduction des approches les plus pourries possible (ça les fait beaucoup rire), soyez réceptifs (notamment pour vous messieurs n'hésitez pas à y aller puisque les locaux sont passifs, ça devrait marcher).

 

4) Pour pêcher il faut un bon spot 

Même si c'est encore un classique, il y a plus de chances de choper quand les gens sont dans le même mood que vous ! Alors trouvez les soirées latines, les bars ouverts tard ou encore le classique Tinder du mardi soir. Ce sont des espaces dans lesquels la majorité des gens seront ouverts à des DAMC (deep and meaningfull conversation).

 

Le petit conseil de la rédaction :

 

Shot spirit

 

Les Néo-Zélandais et Néo-Zélandaises sont très bromances, alors autant vous dire que quand vous voyez débarquer une horde de mecs ou de nanas, c'est probablement qu'ils ont décidé de faire la fête entre "bro" et donc ramener un ou une petite frenchie n'est probablement pas dans leur to do list de la soirée.

Dans ce cas-là, il est conseillé de devenir un des bro - y compris si vous êtes une petite brune, vous pouvez être le bro d'un groupe de Kiwis taille all blacks à condition d'avoir une descente correcte de Five O (Jack Fire) ou de tout autre spirit. Entrer dans une bromance vous permettra de rencontrer d'autres gens et donc possiblement d'exercer et affiner vos techniques de drague internationales. 

 
 

Nous vous recommandons

Axelle Martin

Axelle Martin

Avec un sens de l'humour aussi pointu que douteux, Axelle est fraîchement diplômée de l'université de Bordeaux. Toutes les formules capillotractées que vous lisez dans les articles sont sûrement d'elle . Elle dit "chocolatine" mais on l'aime quand même !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Auckland ?

MUSIQUE

TOP 6 des festivals d’été en Nouvelle-Zélande

Avec le retour des beaux jours et de l’été, approche la saison tant attendue des festivals musicaux en Nouvelle-Zélande. Une bonne occasion de sillonner le pays avec votre groupe d’amis !