TEST: 2237

Le tireur de Christchurch conteste ses conditions de détention

Par Tatiana Dias da Silva | Publié le 15/04/2021 à 14:45 | Mis à jour le 19/04/2021 à 15:02
Photo : Brenton Tarrant a intenté une action en justice pour demander une révision de ses conditions de détention.
Le tireur de Christchurch en détention

Le seul homme désigné comme terroriste en Nouvelle-Zélande a intenté une action en justice pour demander une révision de ses conditions de détention et de son statut d'« entité terroriste ».

Ce suprémaciste blanc a été condamné en août à la prison à vie sans libération conditionnelle pour le meurtre de 51 personnes et la tentative d'assassinat de 40 autres dans deux mosquées de Christchurch le 15 mars 2019, la pire fusillade de masse de l'histoire du pays. Jeudi dernier, il devait se présenté à l'audience de la Haute Cour.

Il ne s'est pas présenté au conseil

Brenton Tarrant devait comparaître à l'audience de la Haute Cour en vidéoconférence dans une prison d'Auckland, où il contestait d’être désigné comme « entité terroriste » en vertu de la loi antiterroriste.

Mais l'homme de 30 ans ne s’est pas présenté et les juges ont reporté la procédure à une date ultérieure. Ils n'ont pas précisé les raisons de l’absence du tireur.

 

 

Tatiana Dias da Silva le Petit journal auckland

Tatiana Dias da Silva

Rédactrice web Australie & Nouvelle-Zélande I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale