Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2237

Sondage : 53 % des Néo-Zélandais inquiets face à la réouverture des frontières

Par Tatiana Dias da Silva | Publié le 09/07/2021 à 18:54 | Mis à jour le 10/07/2021 à 08:51
Photo : Le gouvernement n’a pas encore déterminé la manière dont sortira la Nouvelle-Zélande pays des restrictions strictes liées au COVID-19.
Discours de Jacinda Ardern

Dans une étude publiée vendredi par le DPMC (Department of the Prime Minister and Cabinet), un sondage démontre que 53 % des Néo-Zélandais craignent une réouverture des frontières. Et 84 % sont d'accord avec le blocage des voyages en provenance des "pays à très haut risque".

L'étude, qui a été réalisée sur plus de 1 800 personnes volontaires fournit des indications sur le sentiment général des Néo-Zélandais après plus d'un an de fermeture au monde extérieur. 91 % des interrogés estiment qu'ils ne retourneraient pas à une vie pré-COVID après avoir reçu le vaccin. 44 % se disent « neutres », contre 28 % qui se sentent « joyeux » et seulement 11 % qui se sentent « tristes » à l'égard de la situation dans le pays.

Dans un communiqué, la directrice générale adjointe du DPMC, Cheryl Barnes a déclaré « c'est une bonne nouvelle que le public reconnaît que la Nouvelle-Zélande entre dans une nouvelle phase et que le vaccin ne sera pas une solution miracle lorsqu'il s'agira de sortir de la pandémie ». Après qu’une campagne de vaccination relativement lente se soit déployée dans le pays, le gouvernement Néo-Zélandais n’a pas encore déterminé la manière dont sortira le pays des restrictions liées au COVID-19.

 

 

Tatiana Dias da Silva le Petit journal auckland

Tatiana Dias da Silva

Rédactrice web Australie & Nouvelle-Zélande I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir