TEST: 2237

Le biogaz : solution pour décarboner la Nouvelle-Zélande d’ici à 2030

Par Juliette Sbranna | Publié le 08/07/2021 à 15:49 | Mis à jour le 11/07/2021 à 04:43
Photo : Les sources potentielles de biogaz comprennent les déchets alimentaires et animaux, y compris le fumier.
Vache dans un champs

Un rapport du plus grand distributeur de gaz de Nouvelle-Zélande, FirstGas, révèle que l'utilisation du biogaz (gaz produit par la fermentation de matières organiques), pourrait réduire les émissions en Co2 de la Nouvelle-Zélande de 4 %.

« Nos estimations indiquent que la mise en œuvre en Nouvelle-Zélande pourrait produire suffisamment de gaz renouvelable pour approvisionner tous les utilisateurs résidentiels et les trois quarts des utilisateurs commerciaux de gaz en carburant sans carbone, ce qui équivaut à retirer 415 000 voitures à essence de nos routes. » explique Eleanor Grant, responsable de la durabilité industrielle chez Beca.

Ce gaz pourrait alors être facilement transporté dans le réseau actuel de gazoducs, sans qu’il soit nécessaire de modifier les infrastructures actuelles.

Les sources potentielles de biogaz comprennent les déchets alimentaires et animaux, y compris le fumier. Cela pourrait contribuer à décarboner la Nouvelle-Zélande d’ici à 2030.

 

 

LPJ Auckland logo

Juliette Sbranna

Rédactrice web @ Le Petit Journal Auckland I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale