Réchauffement climatique : des centaines de pingouins morts en Nouvelle-Zélande

Par Nicolas Roger | Publié le 23/06/2022 à 05:40 | Mis à jour le 23/06/2022 à 06:14
Photo : Des centaines de pingouins retrouvés morts en Nouvelle-Zélande
pinguins mort

Considérés comme les plus petits du monde, plusieurs centaines de manchots pygmées au plumage bleu (Eudyptule mineure) ont été retrouvé morts sur les plages du nord de la Nouvelle-Zélande ces derniers mois. D'après les scientifiques, le réchauffement des eaux et ses multiples conséquences seraient à l’origine de cette tragédie.

« Il n’y avait pas de graisse corporelle sur eux ; il n’y avait presque aucun muscle », a déclaré Graeme Taylor au Guardian, scientifique spécialiste des oiseaux marins au Département néo-zélandais de la conservation (DOC). « Quand ils arrivent à ce stade de perte de poids, ils ne peuvent pas plonger », a-t-il ajouté.

La montée des températures dans l’eau pourrait ainsi avoir chassé les poissons dont se nourrissent les pingouins bleus, les poussant à migrer vers des eaux plus froides ou à évoluer plus profondément dans l’océan. Les manchots pygmées se seraient alors retrouvés en pénurie de nourriture et donc dans l'incapacité d’accumuler de la graisse pour chasser ou encore se protéger du froid. 

 

 

Nicolas Roger en plein discours

Nicolas Roger

Responsable des éditions Australie et Nouvelle-Zélande @ lepetitjournal.com I Co-fondateur @ KIWIFRENCH.co.nz
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale