TEST: 2237

Nouvelle-Zélande : un supermarché prend feu suite au TikTok Challenge

Par Lara Saliège | Publié le 21/05/2021 à 06:50 | Mis à jour le 21/05/2021 à 06:28
Photo : Feu dans un supermarché à Auckland
Feu dans un supermarché

Traité comme un incendie criminel par les forces de l’ordre, le feu qui s’est déclenché dans le Countdown de Henderson, West Auckland, ferait parti d’un engouement suite à des challenges sur TikTok.

Le 6 mai 2021 aux alentours de 20h30, l’allée des chips au Countdown de WestCity Waitakere à Auckland a pris feu. Le magasin a été évacué et les pompiers ont pu maîtriser l’incendie. Deux jeunes de 19 et 20 ans respectivement, ont été arrêtés et mis en examen dans cette affaire. Cet incendie, qui est traité comme criminel, ne serait peut-être que le prolongement de défis lancés sur les réseaux sociaux.

En effet, un des employés du magasin a parlé de ce nouveau défi qui se propage sur la toile via TikTok. Le défi serait d’ouvrir un paquet de chips, d’en manger quelques-unes et ensuite de mettre le feu au paquet dans un supermarché. Le « pourquoi » de la question est bien entendu sans réponse.

Ce défi a déjà provoqué un incendie dans un grand supermarché aux Etats-Unis.

 

Information sur la réouverture du Countdown Henderson à Auckland
Information sur la réouverture du Countdown Henderson à Auckland

 

Michael Haturini, 19 ans, l’un des protagonistes a été arrêté et mis en examen. Il a comparu le 13 mai à la Cour de Waitakere District. Il a plaidé non-coupable, il a été équipé d’un bracelet électronique jusqu’à sa prochaine comparution le 28 juillet.

Les deux protagonistes ont été conjointement accusés d'avoir endommagé intentionnellement mis feu au magasin sachant qu’un danger de mort était susceptible de s’ensuivre. La peine maximale dans ce type de situation pour un délit de troisième catégorie est de 14 ans de prison.

Ce n’est pas la première fois que des défis sont lancés sur le réseau social TikTok entrainant de lourdes conséquences (physiques et psychologiques) pour les participants et leurs entourages. Des autorités de certains pays ont déjà averti et condamné la plateforme.

 

lara redac web

Lara Saliège

Expatriée à Auckland depuis 2020, j'ai auparavant habité dans divers pays en Europe et aux États-Unis. Venant du secteur du tourisme, je suis passionnée par la culture et les voyages.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale