Jeudi 24 juin 2021
Auckland
Auckland

Cette fusée chinoise risque de s'écraser en Nouvelle-Zélande

Par Tatiana Dias da Silva | Publié le 05/05/2021 à 16:18 | Mis à jour le 06/05/2021 à 04:11
Photo : Jeudi dernier, la Chine a lancé une fusée Long March-5B Y2, cependant elle est en train de revenir sur Terre de manière imprévisible et la Nouvelle-Zélande est potentiellement sur son chemin.
Décollage de la fusée chinoise Long March-5B

La Chine a envoyé récemment la fusée Long March 5B dans l'espace, le premier module de sa future station spatiale. Cependant, le premier étage de la fusée qui l'a envoyé en orbite a rencontré un problème technique et se dirige désormais vers la Terre. La Nouvelle-Zélande est potentiellement l'endroit où elle pourrait s'écraser.

Lancée avec succès jeudi dernier, la fusée Long March 5B est une des variantes de la plus grande fusée chinoise. Sa principale mission était de livrer le premier module de la future station spatiale chinoise qui ambitionne de s'installer sur la Lune et d'envoyer des humains sur Mars. 

La Nouvelle-Zélande est potentiellement l'endroit où la fusée pourrait s'écraser

Comme l'explique de nombreux spécialistes, la fusée est susceptible de faire une entrée incontrôlée dans notre atmosphère au cours des prochains jours. Or, s'il y a de grandes chance pour qu'elle tombe dans l'eau (70% de la surface de la terre) son inclinaison orbitale indique qu'elle pourrait tomber en Nouvelle-Zélande, et plus précisément vers Wellington. 

Des traqueurs ont détecté la fusée de 30 m de long voyageant à plus de 7 km par seconde. Il est cependant impossible de prévoir l’emplacement où la Long March-5B atterrira et ni même de savoir quand exactement.

 

 

Nous vous recommandons
Tatiana Dias da Silva le Petit journal auckland

Tatiana Dias da Silva

Rédactrice web Australie & Nouvelle-Zélande I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir