La Nouvelle-Zélande relève son principal taux d'intérêt pour la 8e fois d'affilée

Par Nicolas Roger | Publié le 06/10/2022 à 11:33 | Mis à jour le 07/10/2022 à 07:59
Photo : La Banque centrale de Nouvelle-Zélande a relevé mercredi son principal taux directeur pour la huitième fois consécutive en douze mois.
vue du port d'Auckland en Nouvelle Zélande

Ce mercredi la Banque centrale de Nouvelle-Zélande a élevé son taux d'intérêt pour la huitième fois en douze mois afin de tenter d'enrayer une inflation détonante, à son plus haut niveau depuis 32 ans.

 

La Banque centrale de Nouvelle-Zélande a relevé mercredi son principal taux directeur pour la huitième fois consécutive en douze mois, afin de tenter de juguler une inflation à son plus haut niveau depuis 32 ans. Ce taux a été relevé de 50 points de base pour atteindre 3,5%, un niveau qui n'avait pas été atteint depuis mai 2015. Cette hausse se situe dans le sillage de nombreuses autres banques centrales dans le monde qui tentent ainsi de pallier une inflation galopante.

Dans un communiqué, la Banque centrale de Nouvelle-Zélande (RBNZ) a indiqué qu'une augmentation de 75 points a été envisagée pour éviter toute hausse ultérieure. « Les membres du comité ont convenu que les conditions monétaires devaient continuer à se resserrer jusqu'à ce qu'ils soient convaincus que la limitation des dépenses est suffisante pour ramener l'inflation dans sa fourchette cible de 1 à 3% par an », a ajouté la RBNZ.

Selon la Banque centrale, l'inflation pourrait dépasser le taux actuel de 7,3%, en raison du ralentissement des perspectives de croissance, de l'incertitude mondiale et de l'effondrement du dollar néo-zélandais.

 

 

Nicolas Roger en plein discours

Nicolas Roger

Responsable des éditions Australie et Nouvelle-Zélande @ lepetitjournal.com I Co-fondateur @ KIWIFRENCH.co.nz
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale