La Nouvelle-Zélande souhaite atteindre l'objectif zéro émissions carbone d'ici 2050

Par Benjamin Volant | Publié le 16/05/2022 à 11:49 | Mis à jour le 18/05/2022 à 02:09
Photo : Road to Paradise, la route du paradis, dans l'Île du Sud de la Nouvelle-Zélande.
Paysage de Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande a dévoilé cette semaine son premier plan de réduction des émissions visant à placer le pays sur la voie de la création d'un avenir respectueux du climat, avec de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois, une énergie plus propre, de meilleures options de transport et des foyers plus sains. 

À travers une vidéo de quatre minutes, diffusée ce lundi 16 mai, le ministre de la transition écologique, James Shaw a présenté les objectifs de la Nouvelle-Zélande en matière de lutte contre le réchauffement climatique pour les 15 années à venir. 

En adéquation avec l'Accord de Paris de 2016, le pays continue sa marche vers la transition écologique. Parmi les changements annoncés, développer les technologies visant à réduire les émissions à effet de serre et valoriser la nature sous tous ses aspects. Conscient du poids que représentent de tels changements sur la population Néo-Zélandaise, James Shaw a également abordé les questions sociales liées à la transition écologique et notamment l'implication du peuple Māori

 

 

Le gouvernement espère aussi remplacer la plupart des véhicules sur son sol par des modèles électriques. Pas une mince affaire quand on connait l'attrait des Néo-Zélandais pour les pick up et autres voitures de sport. Pour inciter la population à opter pour l'électricité, une aide sera mise en place pour les soutenir dans l'achat d'un modèle électrique. 569 millions de dollars Néo-Zélandais devraient être alloués pour ce programme d'essai et une ligne de bus entièrement verte devrait voir le jour d'ici 2035. 

 

 

Benjamin Volant Le Petit Journal Sydney

Benjamin Volant

Rédacteur web @ Le Petit Journal Sydney I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à sydney@lepetitjournal.com 
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale