Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les joueurs du Pacifique menacent de boycotter le Mondial 2019

Par Sarah Nicoud | Publié le 05/03/2019 à 23:29 | Mis à jour le 05/03/2019 à 23:38
Photo : Photo by Edgar Pimenta on Unsplash
Le Petit Journal Auckland

Le mondial 2019 de rugby qui se tiendra au Japon du 20 septembre au 2 novembre, pourrait bien être boycotté par les petites nations du pacifique : Fidji, Tonga ou encore Samoa. En effet, un projet de la ligue mondiale a fait éclater un scandale au sein de la communauté internationale de rugby et a suscité l'hostilité des joueurs internationaux.

Le Pacific Rugby Players Welfare (PRPW), le syndicat représentant les joueurs des Fidji, Tonga ou Samoa, a appelé vendredi dernier au boycott de la Coupe du monde 2019 pour protester contre un projet de la ligue mondiale, porté par le World Rugby et ses sponsors et dont les archipels du Pacifique pourraient bien être exclus.

Ce projet a été révélé par le quotidien New Zealand Herald. La Ligue souhaiterait donc lancer une nouvelle compétition dès 2020 avec 12 pays : les participants du tournoi des six nations (France, Angleterre, Galles, Irlande, Ecosse, Italie) et les participants de l’actuel Rugby Championship (Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie, Argentine), auxquels s’ajouteraient le Japon et les Etats-Unis.

Un tel projet exclurait donc pour une durée d’au moins 10 ans les nations du Pacifique, qui fourmillent de joueurs de talent mais qui survivent avec des moyens financiers limités.

Depuis jeudi, de nombreuses stars du rugby mondial ont fait part de leur indignation face à ce projet. Ces révélations ont également mis dans l’embarras l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui profitent depuis des années de l’influx de joueurs du Pacifique dans leurs championnats.

Le World rugby a tenté d’éteindre l’incendie ce samedi dernier par la voix de son directeur général Brett Gosper :

La participation serait fondée sur le mérite en fonction du classement à un moment donné. Il n’est donc pas question d’exclure les îles du Pacifique

La ligue mondiale du rugby a également dû publier un communiqué stipulant que l’intégration des nations émergentes au sein de cette potentielle nouvelle compétition internationale est au cœur des discussions.

 

(source : ledauphine.com) 
 

Nous vous recommandons

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet