Mardi 13 avril 2021
Auckland
Auckland

Les Blacks n'avaient plus perdu 2 matchs d'affilés depuis 2011

Par Côme Prieur | Publié le 16/11/2020 à 21:54 | Mis à jour le 16/11/2020 à 22:12
Photo : Une semaine après la victoire de l'Australie, l’Argentine s’est imposée sur le score de 25 à 15 face à une équipe Néo-Zélandaise surmenée.
All Blacks Argentine

Une semaine après la victoire de l'Australie, l’Argentine s’est imposée sur le score de 25 à 15 face à une équipe Néo-Zélandaise surmenée. Les argentins ont livré un match héroique, montrant une motivation à toute épreuve pour étouffer cette équipe des All Blacks à Sydney. 

La Nouvelle-Zélande aura quant à elle manqué de discipline et de détermination pour réussir à prendre le dessus sur une équipe des Pumas survoltée, notamment en défense.

C’est la première fois de leur histoire que les Argentins réussissent à faire tomber la Nouvelle-Zélande. Si les ciels et blancs n'ont marqué qu’un essai, contre deux pour leurs adversaires (dont un très tardif), ce sont les pénalités qui leur ont permis de faire la différence. Les argentins en réussisant pas moins de six, contre seulement une pour les Blacks.

On aurait pourtant pu s’attendre à voir un XV Néo-Zélandais en quête de revanche après leur déconvenue contre l’Australie la semaine dernière (match perdu 24-22). D’autant plus que Ian Foster avait décidé d’aligner quasiment une équipe type, effectuant dix changements après le match contre les Wallabies. Mais le demi d’ouverture Nicolas Sanchez en a décidé autrement, c’est lui qui a marqué la totalité des 25 points enregistrés par l’Argentine grâce à un essai, une transformation et six pénalités notamment. 

La formation entraînée par Mario Ledesma aura donc été supérieure à son adversaire du début à la fin, pour réussir à s’adjuger la victoire et devenir la 7ème nation à battre les mythiques All Blacks. De leur coté, les Néo-Zélandais vivent des temps compliqués alors qu’ils viennent d’enchaîner une deuxième défaite d’affilée pour la première fois depuis... 2011. 

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Sept religieux, dont deux Français, enlevés à Haïti par un gang

Dimanche 11 mars, sept religieux, dont deux Français, ont été enlevés à Haïti. Les autorités soupçonnent le gang « 400 Mawozo » d’être responsable. Ils ont réclamé un million de dollars de rançon.

Sur le même sujet