Jeudi 26 novembre 2020

La NZ rouvre ses frontières aux non-résidents bloqués à l'étranger

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 09/09/2020 à 08:46 | Mis à jour le 09/09/2020 à 09:03
Photo : Le gouvernement crée une nouvelle catégorie d'exception à la frontière pour permettre le retour de certains détenteurs de visas de travail temporaires qui sont à l'étranger et ont des liens solides et permanents avec la Nouvelle-Zélande.
ouverture frontières nouvelle zélande non résident

Le gouvernement crée une nouvelle catégorie d'exception à la frontière pour permettre le retour de certains détenteurs de visas de travail temporaires qui sont à l'étranger et ont des liens solides et permanents avec la Nouvelle-Zélande.

Le ministre de l'immigration, Kris Faafoi, a annoncé que les titulaires de visa, qui doivent avoir conservé leur emploi ou leur entreprise en Nouvelle-Zélande, ainsi que leur partenaire et leurs enfants à charge, pourront demander cette exception à partir du début du mois d'octobre, lorsque la nouvelle catégorie sera ouverte.

"Beaucoup de ces détenteurs de visa et leurs familles vivent en Nouvelle-Zélande depuis des années et ont construit leur vie ici avec l'espoir et l'attente qu'ils pourraient rester plus longtemps en Nouvelle-Zélande. Il n'est que juste de laisser ces détenteurs de visa revenir, compte tenu de leurs liens anciens et permanents avec ce pays. Nous tenons à leur donner des certitudes et à leur souhaiter la bienvenue en Nouvelle-Zélande", a déclaré Kris Faafoi.

"Jusqu'à présent, la priorité du gouvernement a été de faciliter le retour des citoyens et des résidents permanents néo-zélandais. Depuis le mois d'avril, plus de 40 000 Néo-Zélandais sont rentrés chez eux. Nous commençons maintenant à être en mesure d'apporter des ajustements à notre système d'immigration, influencé par le COVID, qui permettront à un petit nombre de personnes qui, dans des circonstances normales, avaient le droit de venir en Nouvelle-Zélande de le faire maintenant. Il faut pour cela trouver un équilibre entre le nombre de personnes qui rentrent chez elles et la capacité à les gérer dans des installations d'isolement afin que nous puissions maintenir la COVID-19 contenue".

"Nous avons la capacité de gérer environ 7000 personnes en isolement contrôlé à tout moment et celles qui répondent aux critères spécifiques de cette nouvelle catégorie d'exception à la frontière des résidents normaux peuvent maintenant être gérées dans notre système aux côtés des citoyens et des résidents permanents qui rentrent chez eux. Afin de gérer les flux de rapatriés dans l'isolement contrôlé, ils devront également utiliser le système d'allocation d'isolement contrôlé lorsqu'il sera mis en place", a détaillé Kris Faafoi.

Pour être pris en considération pour la nouvelle exception frontalière et pour démontrer un lien solide et continu avec la Nouvelle-Zélande avec des perspectives réalistes de rester ici à long terme, les détenteurs de visas doivent :

  • conserver leur emploi en Nouvelle-Zélande, ou continuer à y exploiter une entreprise
  • être titulaire soit d'un visa de travail à résidence, soit d'un visa de compétences essentielles non soumis à la période de suspension, soit d'un visa d'entrepreneur
  • ont quitté la Nouvelle-Zélande le 1er décembre 2019 ou après cette date
  • avoir vécu en Nouvelle-Zélande pendant au moins deux ans ou, si vous vivez en Nouvelle-Zélande depuis au moins un an, présenter l'une des caractéristiques suivantes
  • un visa de travail d'entrepreneur et avoir exploité une entreprise en Nouvelle-Zélande (et l'avoir exploitée avant de quitter la Nouvelle-Zélande)
  • leurs enfants à charge avec eux en Nouvelle-Zélande (pendant au moins six mois)
  • les parents ou les frères et sœurs adultes qui résident habituellement en Nouvelle-Zélande
  • a présenté une demande de résidence avant le 31 juillet 2020
  • être titulaire d'un visa au moment du départ qui n'expire pas avant la fin de l'année 2020 ou, s'il expire avant cette date, avoir demandé un nouveau visa avant le 10 août 2020.

Le gouvernement s'attend à ce que jusqu'à 850 titulaires de visa puissent être éligibles pour cette catégorie et il en contrôlera le nombre.

 

 

le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet