TEST: 2237

Comment NE PAS appeler son bébé en Nouvelle-Zélande ?

Par Lucas Morlier | Publié le 27/11/2018 à 04:08 | Mis à jour le 21/05/2020 à 04:02
Photo : Photo by Valeria Zoncoll on Unsplash
Baby NZ

Il nous arrive tous de nous moquer de certains prénoms avouez-le. En Nouvelle-Zélande, comme en France d'ailleurs, certains d’entre eux sont mêmes parfois rejetés. Petit florilège. 

Bien qu'il n'y ait pas de prénoms "interdits" en Nouvelle-Zélande, certaines limites sont mises en place.Ainsi, ils ne doivent pas être offensants, avoir une longueur raisonnable et ne pas ressembler de manière injustifiée à un titre ou à un rang officiel. Sur les 61 018 bébés nés en Nouvelle-Zélande l'an dernier, moins de 1 %  ont vu leur nom rejeté par le registraire général. 
 


Voici la liste des prénoms rejetés par la Nouvelle-Zélande en 2019 (et on comprend pourquoi) : Crown, Prince, Empress, Princess, Ford-Royal, Queenie, Gunner, Queenmerry, Justice, Rogue, King, Royal, Lady, Royall, Lord, Saint, Majesti, Major, Syre, Pope.

À l’inverse, les prénoms les plus populaires chez les filles sont Amelia, Charlotte, Isla et Olivia et chez les garçons : Oliver, Noah, Leo et Jack

 

Lucas Morlier

Lucas Morlier

De La Rochelle à Paris pour conquérir la capitale. J’aime l’humour et le PSG, que je place volontairement dans la même phrase. Actuellement à Auckland pour découvrir la Nouvelle-Zélande. Diplômé de l'école W.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Pascale sam 01/12/2018 - 05:57

Merci pour cet article culturellement intéressant et .. malheureusement.. rigolo !

Répondre

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale