TEST: 2237

Après Carter, une nouvelle légende des Blacks prend sa retraite

Par Emile Brehant | Publié le 14/03/2021 à 00:45 | Mis à jour le 14/03/2021 à 01:11
Sonny Bill

Quelques semaines après l’annonce retentissante de la retraite de Dan Carter, un autre double champion du monde avec les All Blacks a décidé de raccrocher les crampons. Après 58 sélections sous le maillot néo-zélandais, Sonny Bill Williams met un terme à sa carrière de rugbyman.

Une nouvelle feuille de l’histoire de la fougère argentée est tombée sur le sol. Et quelle feuille ! Une des composantes essentielles des succès récents des Blacks, qui aura notamment participé aux deux derniers sacres de Champion du Monde de la Nouvelle-Zélande. Sonny Bill Williams, après un peu plus de 17 ans de carrière professionnelle, a annoncé sur la chaîne australienne 9 News Sydney, sa décision de raccrocher les crampons.

L’histoire et la carrière de Sonny Bill sont celles d’un homme surdoué, aux talents multiples. Autant de talents et de capacités évidemment adaptables au rugby à XV, mais pas que. La romance entre Sonny Bill Williams et les All Blacks s’est aussi écrite en rugby à XIII, puis à VII, témoin de la polyvalence d’un champion hors norme et de l’empreinte laissée sur le rugby néo-zélandais par le joueur. Au total, le double champion du monde de rugby à XV a joué 102 matches, toutes sélections confondues, avec les All Blacks.

Si le tableau n’est pas déjà assez imposant, pas d’inquiétude, le joueur de 35 ans ne s’est pas contenté de laisser une trace dans le rugby, puisqu’il était aussi un boxeur professionnel de talent. Un talent, encore un, qui lui a permis de décrocher le titre de Champion poids lourd de Nouvelle-Zélande en 2012, et celui de Champion poids lourd WBA international en 2013. C’est d’ailleurs dans cette voie que Sonny Bill Williams entend continuer, prêt à laisser une empreinte sur un autre sport.

 

 

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale