Samedi 16 octobre 2021
TEST: 2237

RUGBY - J'ai testé pour vous le match des All Blacks à l'Eden Park !

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 24/09/2013 à 20:50 | Mis à jour le 25/09/2013 à 05:04

 

 

 

Être en Nouvelle-Zélande et ne pas assister à un match des All Blacks, c'est comme visiter le Pérou sans aller au Machu Picchu, déjeuner dans un restaurant chinois et ne pas utiliser les baguettes, ou encore manger un bonbon avec le papier : ça ne se fait pas ! Lepetitjournal a donc choisi la rencontre Nouvelle-Zélande/Afrique du Sud pour s'imprégner de cette culture de l'ovalie.

L'Eden Park (photo S.S)


C'est à l'Eden Park que se sont déroulées les hostilités. Pour le transport, pas un bus de ville non, un bus de la compagnie Kiwi Expérience, affrété pour les gens de l'auberge où nous résidons. 51 places, pas une de plus, et l'épopée peut commencer. Un mix de nationalités, sans oublier un chauffeur 100% kiwi. Maillot, bonnet, et peinture de guerre sur le visage, c'est lui qui nous conduira à l'antre du rugby. Certains optent pour le train, gratuit lorsqu'il s'agît des rencontres All Blacks à l'Eden Park.

Fin de journée sur Auckland ce samedi 14 septembre, synonyme d'embouteillages, et une playlist conséquente pour faire passer le temps. Ci dessous, les chants qui prédisaient déjà la victoire avant même d'arriver sur place (nécessaire à tout avant-match) :

-       Le Haka, un bon début

-       La bande-originale de? Men in Black !

-       We will rock you - Queen (ils l'ont fait)

-       We are the Champions - Queen (techniquement, oui)

-       Paint it black ? The Rolling Stones (comme les visages des supporters)

-       Eye of the Tiger ? Foreigner (Rocky aurait refusé le combat !)

Le stade était en effervescence, on aurait une grande fête digne d'un 14 juillet, ou d'une victoire de Coupe du Monde. Avant la rencontre, devant l'Eden Park, du personnel distribuait des magnets All Blacks (sponsorisés par une assurance, évidemment), les Sud-Africains dansaient en bande devant les différentes entrées, la boutique affichait une queue de plusieurs mètres (inférieure à celle des Burgers Kings et des vendeurs de boisson, rassurez-vous).

Le score ? Quel score ?
Le temps de trouver sa place dans la tribune 307, siège AA7, bien exposé à la pluie, mais avec une vue dégagée sur le terrain, le match commence enfin. Sur la gauche, une famille de Kiwis, sur la droite, deux couple Sud-Africains. Disputes ? Engueulades ? Insultes ? Que nenni. Ça partage chips et bières premier prix, ça chante les deux hymnes, et !a danse le Haka, évidemment. L'ambiance est telle qu'à la fin du match, au moment d'évoquer le résultat, la mémoire fait défaut. Pas un Alzheimer, mais la découverte de ce sport national et une réelle immersion.

Un adage anglais décrit un sport de brutes joué par des gentlemen. Sur le terrain, c'était bien le cas ce jour-ci, mais si on regarde dans les tribunes, c'est autre chose. Des hommes, certes, mais en minorité, perdus entre femmes et enfants. La preuve que l'on peut encore emmener sa famille au stade en 2013, que la magie du sport opère toujours, et que les All Blacks font l'unanimité !

Sébastien Sigaut (www.lepetitjournal.com/auckland) mercredi 25 septembre 2013

le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Le média de référence sur la Nouvelle-Zélande : rejoignez la rédaction et devenez contributeur(s) Le Petit Journal Auckland - Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne

Sur le même sujet