Vendredi 18 septembre 2020

Rugby : Aller voir un match des Blues à Auckland

Par Lucas Morlier | Publié le 13/03/2020 à 22:18 | Mis à jour le 13/06/2020 à 04:44
Photo : Eden Park, le temple du rugby mondial, occupé par les Auckland Blues
Eden Park Auckland Blues Le Petit Journal Auckland

14 février. 19h30. C’est heure de derby à Eden Park, temple du rugby mondial. Les Blues d’Auckland affrontent les Crusaders de Christchurch pour le compte de la 3e journée du Super Rugby. Sur le papier, la province de l’île du Sud est favorite. Pour preuve, les Crusaders restent sur une série de dix victoires de suite face à leurs adversaires du soir.

Peu avant le début du match, les tribunes sont étonnamment parsemées. Les supporters vêtus du maillot bleu ciel de leur équipe préfèrent discuter avec leurs acolytes de tribunes autour d’une bière. Les enfants s’amusent avec les ballons mis à disposition par le club dans les coursives de l'enceinte. Un stand de jeu est également en place pour calculer sa puissance au pied. Tout ça dans la bonne humeur, à la kiwi quoi.

Vient l’heure du coup d’envoi. L’affluence n’est pas conséquente mais la tribune principale est presque pleine. Des drapeaux, aux couleurs de la Gay Pride, ont été distribués aux supporters qui les agitent au moment de l’arrivée des joueurs sur le terrain. Très rapidement, les Blues prennent le dessus et inscrivent le premier essai de la rencontre, grâce à Patrick Tuipulotu natif de… Christchurch. À noter que les deux stars des Blues, Ma’a Nonu et Beauden Barrett sont absents. Vingt minutes plus tard, les Crusaders réagissent et inscrivent à leur tour leur premier essai. Une trentaine de supporters de Christurch, réunis au même endroit dans le stade, expriment leur joie. 
 

Auckland Blues


À la mi-temps, de nombreux supporters en profitent pour déguster leur deuxième bière de la soirée en analysant la période qui vient de s’écouler. L’optimisme n’est pas vraiment au rendez-vous. La première mi-temps des Blues n’a pas vraiment eu l’air d’inspirer ses supporters.

La seconde période débute comme la fin de la première, sur une domination unanime des visiteurs. Les Crusaders marquent deux essais en moins de 15 minutes et tuent le match. Une bagarre générale éclate même à la 65e minute faisant réagir le public qui a l’air d’apprécier. Les dix dernières minutes sont dominés par les locaux, tentant, en vain, de sauver l’honneur, malgré les encouragements engagés de leurs supporters. Les Crusaders s’imposent finalement 25-8 sans la moindre contestation.
 


Après le coup de sifflet, la majorité des supporters quittent l’enceinte avec le sourire. Quelques supporters des Blues partagent une bière avec ceux des Crusaders et débriefent la rencontre qui vient de se dérouler. La bagarre générale de la 65e minute semble bien loin. Vive le rugby !

 

Nous vous recommandons

Lucas Morlier

Lucas Morlier

De La Rochelle à Paris pour conquérir la capitale. J’aime l’humour et le PSG, que je place volontairement dans la même phrase. Actuellement à Auckland pour découvrir la Nouvelle-Zélande. Diplômé de l'école W.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.

Sur le même sujet