Dimanche 20 juin 2021
Athènes
Athènes

Une société estonienne lance son « premier » bus autonome en Grèce

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 22/11/2020 à 22:59 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Auve
nouvelle technologie bus Lamia Grece

Un bus autonome nommé « Iseauto » a commencé à circuler en Grèce, dans la ville de Lamia. Le bus a été développé en Estonie et offre un service autonome de transport public à grande échelle qui a été mis à l’essai pour la première fois en été dans la ville de Ülemiste.

Pour la première fois dans l’histoire de la Grèce, un véhicule autonome de transport public entièrement légal roule dans les rues de Lamia. Ce projet pilote autonome de transport public (minibus autonome) est mené par des Estoniens et développé par AuveTech en Estonie. Ce premier véhicule autonome de « 4ᵉ catégorie » qui a été classé « légal dans les rues » est maintenant en Grèce. Les autorités grecques ont suivi dans une large mesure les essais nationaux sur les routes nationales estoniennes et nous pouvons dire qu’en plus du transfert de technologie, l’expérience estonienne a été utilisée pour élaborer la législation pertinente concernant les bus autonomes offrant des transports publics sécuritaires en Grèce.

Un futur bientôt normal

L’ambassadeur estonien en Grèce, Priit Pallum, s’est réjoui de la coopération future entre l’Estonie et la Grèce sur ce projet unique dans le pays. « Bienvenue dans le futur ! Les entreprises estoniennes testent aujourd’hui ici la technologie et le service Lamia qui seront normalités dans dix ans », a déclaré Pallum. Les véhicules autonomes seront testés à Lamia dans diverses circonstances. Les autobus doivent faire face à la circulation traditionnelle, prendre en considération les conducteurs et les piétons, garder un contact constant avec la salle d’opération et des arrêts d’autobus intelligents. La priorité absolue pour Iseauto est la sécurité des piétons et des voyageurs. Pendant la période d’essai, un expert pleinement conscient des caractéristiques de l’autobus accompagne chaque trajet.

En outre, la vitesse est limitée à 25 km/h. Le maire de Lamia, Thymios Karaiskos, a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture que, « l’expérience acquise au cours de ces projets pilotes, nous permet de nous familiariser avec les nouvelles technologies et qu’il est très important que les activités de recherche et développement contribuent à créer des services plus accessibles qui améliorent la vie quotidienne de chaque citoyen. L’adaptation à la robotique et aux technologies numériques est importante pour notre pays afin de ne pas manquer la nouvelle révolution technologique qui se déroule à l’échelle mondiale », a déclaré M. Karaiskos. L’objectif du projet est de préparer en plus innovant Tallinn mais aussi d’autres villes pour fournir des technologies futures. Les pilotes de Ülemiste et de Lamia se préparent à ce que les véhicules autonomes jouent un rôle dans le système quotidien de transport public à l’avenir.

Transport public vert Lamia Grece

Des petites solutions pour aider

Les petites solutions de transport public vert et silencieux conviennent parfaitement pour prolonger les lignes de bus dans les petites rues, les zones résidentielles, et aussi dans les centres-villes où les bus réguliers ne sont pas réalisables en termes de coûts ou de taille. Les projets pilotes ont pour objectif d’obtenir une expérience réelle pour intégrer les bus autonomes dans le système de transport public. Les systèmes de transport public intelligent comprennent des bus autonomes, des arrêts de bus intelligents et des plates-formes logicielles qui permettent à tous les partenaires du système de communiquer entre eux et avec les transports publics traditionnels existants. Les arrêts de bus intelligents développés par Modern Mobility sont connectés à la plate-forme de transport public permettent aux passagers de demander un trajet ou d’informer sur leurs besoins spéciaux (fauteuil roulant, landau, etc.) à l’aide d’un écran dans l’arrêt de bus ou d’une application. Les bus peuvent ainsi éviter les trajets à vide hors des heures de pointe, mais s’assurer qu’ils sont prêts pour les passagers. La mise en œuvre de nouvelles technologies contribue à rendre les transports publics plus conviviaux et plus fluides, encourage l’abandon de sa voiture personnelle et rend l’espace public plus écologique.

 

nouvelle technologie verte rues Lamia Grece

Bien qu’une grande partie du projet grec soit basée sur l’expérience obtenue dans la ville de Ülemiste, l’environnement opérationnel est différent. Les projets pilotes grecs sont un peu diffèrent de l'original puisque on y trouve entre autre des panneaux solaires installés sur les toits des bus avec l’équipe solaride pour utiliser le soleil et son énergie à Lamia. Les panneaux agissent comme des sources d’énergie supplémentaires pour les bus et permettront en même temps d'obtenir des informations pertinentes sur l’énergie solaire. L’équipe solaride prévoit de voyager à travers l’Australie dans la prochaine année en utilisant uniquement l’énergie solaire comme source d’énergie. Le projet Fabulos est financé par l’Union européenne et coordonné par le Forum Virium Helsinki

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Fêtons la musique avec l’orchestre des Lycées Français du monde

Le Choeur de Sylphes de Camille Saint-Saëns ne résonnera pas dans l’auditorium de Radio France mais sur toute la planète. Covid oblige, l’Orchestre des lycées français du monde a dû jouer à distance