J’ai testé le cours de cuisine proposé par Dina Nikolaou

Par Aurore Le Perff | Publié le 05/02/2019 à 07:15 | Mis à jour le 06/02/2019 à 21:02
J’ai testé le cours de cuisine proposé par Dina Nikolaou

Célèbre chef grecque, Dina Nikolaou propose des cours de cuisine chaque semaine à Kolonaki. Je me suis incrustée parmi les convives et j’ai décidé de partager mes impressions avec vous.

Pour atteindre la salle du cours de cuisine au 5ème étage, il faut passer par le magasin Yoleni’s, un centre gastronomique qui propose une grande variété de fruits, légumes, fromages et charcuterie. Ce petit passage obligé a le don de vous mettre l'eau à la bouche pour la suite...

Le cours de cuisine selon Dina Nikolaou

Chaque semaine, Dina Nikolaou propose un cours de cuisine avec un thème différent qui met en avant un produit grec.

Par "cooking class", on pourrait comprendre un dîner durant lequel on apprend à cuisiner, donc on met la main à la pâte. Que nenni ! Pas besoin de retrousser les manches pour participer à la préparation du repas, c’est Dina qui fait tout. Petite déception tout de même car j’avais envie de cuisiner, mais satisfaction intérieure car je vais pouvoir m’asseoir et savourer tout en suivant attentivement les faits et gestes de notre experte, déjà aux fourneaux.

Lorsque j’y suis allée, le produit phare du jour était l’ouzo. Pour ceux qui n’en ont jamais bu, l’ouzo est un peu l’équivalent du pastis en France. À base d’anis, cet alcool, un peu fort, n’est pas un produit facile à marier. Pourtant, la chef, amoureuse de la gastronomie française et experte de la cuisine grecque, a relevé le défi et nous propose un menu complet à l’ouzo. Et comme si ce n’était pas suffisant, des cocktails sont aussi proposés en accompagnement. Vous l’aurez deviné, à base d’ouzo…

La découverte du menu

cours de cuisine selon Dina Nikolaou
Nikos Kalogiannis nous parle de l'ouzo Adolo.

Les tables sont disposées autour de la station de cuisine, de façon à ce que tout le monde se tourne vers la chef pour voir ce qu’elle fait. Alors que les convives arrivent par petits flots, je découvre le menu.

Avant de tester l'ouzo dénaturé par les cocktails et mélangé à la nourriture, Dionisis, le barman, nous conseille de le goûter sans artifice, à température ambiante, afin de déceler toutes ses subtilités. Goûté « sxeto » comme on dit en Grèce, il est fort. Très fort. Si c’est une caractéristique de l’ouzo haut de gamme, alors c’est un ouzo d’excellente qualité. Puis un des convives, qui n'est autre que M. Nikos Kalogiannis, le président de la célèbre distillerie de l’ouzo de Plomari Isidorou Arvaniti, intervient à la demande de Dina pour nous décrire la meilleure façon de boire l'ouzo.

L'ouzo se boit bien frais. On le verse d’abord dans le verre, ensuite on ajoute l’eau bien fraîche, puis seulement après, le glaçon.

cours de cuisine selon Dina Nikolaou
Mezzés de pain grillé avec thon-concombre 

Adolo, de la marque Plomari justement, va donc être la star de la soirée. Je me demande s’il va prendre le dessus sur les autres ingrédients, ou laisser place à une effusion de saveurs. En attendant, les mezzés sont les bienvenus.

L’entrée est prête. Ce sont des moules à la crème et sauce moutarde, accompagnées d’un cocktail nommé Adolo Garden Fizz, à base d’ouzo Adolo, citron vert, sirop de thym et concombre. La sauce des moules est tout simplement excellente. L’odeur me renvoie dans le sud de la France, et l’ouzo relève le goût juste comme il faut. J’en ai repris deux fois. Le cocktail apporte une certaine fraîcheur qui se combine assez bien avec l’entrée.

cours de cuisine selon Dina Nikolaou
Crevettes grillées séparément, à ajouter au risotto

Vient ensuite le plat principal : risotto au fenouil et crevettes. Face à notre impatience, la chef nous rappelle ce que disent les italiens concernant leur plat fétiche : « Le risotto ne t’attend pas, c’est toi qui l’attend ». Tout vient donc à point à qui sait attendre. Le risotto se fait désirer, mais une fois dans nos assiettes, le silence est de mise pour savourer le moment. Ce plat est assorti d’un cocktail nommé Adolo & Cherry à base d’ouzo, citron vert et ‘gluko tou koutaliou’ (= entre sirop et confiture) de cerise. En principe, le mélange sucré salé n’est pas ma tasse de thé. Mais boire un cocktail sucré tout en mangeant salé n’est pas aussi perturbant que ce que je pensais.

 

cours de cuisine selon Dina Nikolaou
Dionisis, le barman, en train de préparer les derniers cocktails

Enfin le dessert est un melomakarono noyé dans une crème à base… d’ouzo. C’était très bon, mais j’ai atteint ma limite : trop d’ouzo tue l’ouzo. L'expression « à consommer avec modération » prend d'un seul coup tout son sens...

Mes impressions du cours de cuisine de Dina Nikolaou

Cette 'Cooking Class' est faite de façon à s’y sentir bien. L’espace, qui reproduit une cuisine méditerranéenne typique, est convivial, et permet de converser facilement avec les autres convives grâce à la disposition des tables. Seul hic, si vous ne parlez pas le grec, cela risque d’être compliqué. Heureusement, Dina a vécu plusieurs années en France (c’est d’ailleurs à Paris qu’elle a fait toute sa formation gastronomique), et son assistante parle également très bien le français. Ainsi, si vous avez peur de ne pas pouvoir suivre les explications ou les conseils et astuces de Dina, quelqu’un viendra forcément à votre rescousse.

De plus, comme je le disais au début, ce concept met à chaque fois en avant un produit grec différent. Passé le côté marketing du concept qui fait la publicité d’une marque spécifique, on apprend beaucoup de choses. Durant cette classe par exemple, j’ai compris que l’ouzo pouvait être cuisiné, et se mariait très bien avec les fruits de mer en général. Il peut aussi être proposé en cocktail. D'ailleurs, les recettes de tout ce que l’on a mangé et bu dans la soirée sont fournies. Ainsi, si vous avez vraiment apprécié les plats qui vous ont été proposés et que vous avez l’âme d'un chef cuisinier, vous pourrez reproduire les plats sans aucun problème !

Informations pratiques

Attention : pour l'instant, les classes n'ont pas encore repris. Elles reviendront à partir du mois de mars.

Adresse : Yoleni's - Solonos 9

Pour réserver : 212 2223622 ou 800 11121314

Coût : 28 euros

Durée : 2h - de 20h à 22h

Aurore Le Perff

Aurore Le Perff

Responsable de l'édition d’Athènes et rédactrice en chef depuis 2018, Aurore définit la ligne éditoriale et propose des publi-reportages, portraits et bannières visant à développer la notoriété et la visibilité de votre entreprise/activité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale