Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 1

Grippe H1N1 de retour en Grèce – Pas trop tard pour se faire vacciner

Grippe A(H1N1)Grippe A(H1N1)
@ Marcelo Leal / Unsplash
Écrit par Aurore Le Perff
Publié le 6 février 2019, mis à jour le 6 février 2019

La grippe A(H1N1) est de retour. La Grèce compte déjà 22 morts, avec 4 nouveaux cas à Larissa. Le ministère de la Santé conseille la vaccination comme meilleur moyen de prévenir ce virus mortel.

Le vaccin antigrippal est le moyen le plus efficace

La grippe A(H1N1) en Grèce est revenue et a entraîné la mort d'au moins 22 personnes. Lundi 4 février, c'est une petite fille de 5 ans en Crète que la grippe a emporté avec elle. Quatre autres cas ont été confirmés à l’hôpital de Larissa. Trois sont dans un état critique et sont en soins intensifs.

Dans une circulaire, le secrétaire général de la Santé publique, Yiannis Baskozou explique que « le meilleur moyen de prévenir la grippe reste la vaccination, même au cours de la période actuelle ». Il n’est donc pas trop tard pour se faire vacciner. 82% des patients atteints du virus et se trouvant en soins intensifs jusqu’à présent n’ont pas été vaccinés.

Le virus risque de faire encore plus de victimes dans les semaines à venir. Les experts de la santé estiment le danger potentiel de contagion jusqu’à la mi-mars

Précautions à prendre pour prévenir la grippe A(H1N1)

Rappelons d’abord les symptômes, semblables à la grippe saisonnière :

  • Ganglions enflés
  • Fièvre
  • Fatigue
  • Toux
  • Maux de gorge
  • Éternuements
  • Sécrétions nasales
  • Nausées
  • Vomissements
  • Diarrhée

Il est conseillé d’avoir une bonne hygiène de vie (manger sainement, bien dormir et faire du sport), se laver les mains assez souvent et éviter les espaces clos, ainsi que tout contact avec des personnes présentant des symptômes tels que la fièvre et la toux.

Si vous avez ces symptômes, évitez tout contact avec d’autres personnes pendant au moins 7 jours. Les enfants sont plus dangereux, car contagieux pendant 14 jours. La période d’incubation est de 1 à 4 jours. Durant ce laps de temps, même si vous n'avez aucun de ces symptômes, faites en sorte de prendre toutes les précautions possibles si vous avez été en contact avec des personnes présentant ce type de symptômes, le temps de voir si vous l’avez contracté ou pas.

Si vous avez besoin de soins médicaux, contactez votre médecin par téléphone et décrivez-lui vos symptômes. Si vous devez vous déplacer dans un établissement de soins de santé, couvrez-vous le nez et la bouche pour éviter toute contagion.

Qui est considéré comme étant vulnérable ?

La plupart des personnes ayant contracté le virus font partie de la population dite à haut risque. Les personnes considérées comme étant les plus vulnérables sont :

  • les travailleurs dans les établissements de santé, 
  • les personnes âgées de 60 ans et plus,
  • les enfants de plus de 6 mois,
  • les adultes ayant des facteurs aggravants ou maladies chroniques (asthme, maladie cardiaque, transplantation d’organes, etc.),
  • les femmes enceintes, les femmes qui allaitent,
  • les personnes souffrant d’obésité,
  • les personnes ayant une activité professionnelle dans un cadre fermé (internes des écoles, écoles militaires, écoles spéciales, etc.),
  • les vétérinaires,
  • toute personne entrant en contact avec la volaille.

Aurore Le Perff
Publié le 6 février 2019, mis à jour le 6 février 2019

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024