Vendredi 29 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÉCOLOGIE - Le fleuve Achéloos sauvé de la dérivation


Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 10/03/2014 à 23:00 | Mis à jour le 10/03/2014 à 19:47

Utilisé depuis 1960 pour la production hydroélectrique, l'exploitation de ce fleuve provoque de vifs débats entre les industriels, les écologistes et les habitants depuis vingt ans. Depuis 2006, un nouveau barrage de 135 mètres de haut était en projet sur le cours supérieur du fleuve, proche du village de Messochora. Le tout, devait être financé par l'Union européenne. 

Soulagement durable
Le conseil d'État vient de rendre son verdict. Il met un terme purement et simplement au projet de nouveau barrage sur le fleuve Achéloos et empêche ainsi le détournement de 600 millions de mètres cubes d'eau par an vers les plaines agricoles de Thessalie. Une victoire pour les militants écologistes qui voientt dans cette décision la sauvegarde d'un fleuve antique et l'économie de plusieurs milliards d'euros pour les caisses publiques. De nombreuses ONG, comme WWF Grèce, Greenpeace,  la société hellénique de protection de l'environnement ou encore la société hellénique de protection de la nature ont exprimé leur soulagement après toutes ces années de résistance. Cette décision symbole pour elles, une réelle prise de conscience de la part des politiques face à la question du développement durable. 

Une bataille remplie de barrages
Si l'on remonte huit années en arrière, on se rend compte que la bataille a été longue et pleins d'embûches pour les associations de défenses de l'environnement.  Elles demandaient à l'époque l'annulation des actes administratifs et des appels d'offres relatifs à ce nouveau projet. Trois décisions d'annulation de travaux avaient été rendues mais elles n'avaient pas été respectées par les pouvoirs publics. La justice avait donc référé à la Cour européenne de justice. En automne 2012, la Cour européenne avait renvoyé l'affaire au Conseil d'État qui fonde sa décision finale sur l'article 24 de la Constitution, relatif à  « la protection de l'environnement et à la non-violation des traités européens. »  autrement dit sur la violation du principe de développement durable. 

Rappel historique 
L'achéloos, dit « fleuve blanc » est un fleuve du nord-ouest de la Grèce, long de 217 km. Il prend sa source dans le massif du Pinde près du mont Lakmos et se jette dans la mer Ionienne et dans le golfe de Patras. Il s'agit d'un des plus vieux fleuves de la Grèce qui séparait, dans l'Antiquité, les terres de l'Étoile et de l'Arcananie. Dans la mythologie, le dieu Archéloüs aurait séduit la muse Calliope ce qui donna naissance aux sirènes. C'est également sur ses rives qu'auraient vécu les hommes primitifs.
K.D (www.lepetitjournal.com/athenes) Mardi 11 mars 2014

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Val Reiyel - « Les enfants expatriés se retrouveront dans Irineï »

Irineï et le Grand Esprit du Mammouth est un roman jeunesse qui nous fait voyager de la toundra sibérienne au désert d’Arizona. Son auteure Val Reiyel sensibilise petits et grands à l’environnement