INCENDIES EN GRECE - Alexis Tsipras demande une aide européenne, la France y répond

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 17/07/2015 à 23:53 | Mis à jour le 19/07/2015 à 21:53

     Afin de faire face et de lutter contre les nombreux incendies qui se sont déclarés dans le pays ce vendredi et désormais dans les îles, le premier ministre Grec Alexis Tsipras a lancé dans la soirée une demande d'aide européenne : "La Grèce a fait une demande officielle au mécanisme européen d'urgence".

   La France y a répondu rapidement vendredi soir en décidant d'envoyer deux canadairs et un avion de reconnaissance.

     Le Commissaire européen à l'aide humanitaire et à la gestion de crise, Christos Stylianides, a souligné hier soir que "L'Union Européenne est au côté de la Grèce pour l'aider à faire face à ce désastre naturel (...). La Commission est reconnaissante de la réaction immédiate de la France".

     L'inquiétude règne car des nouveaux feux se sont également déclarés dans la journée sur l'île d'Eubée près d'Athènes, et à Spathovouni, près de Corinthe.

     Un autre incendie majeur s'est déclaré hier après-midi à Malaka, au nord de la capitale, où plus de 120 enfants ont été évacués d'un camp de vacances, a déclaré le maire Thomas Rousis à la télévision grecque. Deux avions y ont été envoyés ainsi qu'un hélicoptère de l'armée.

     

     L'incendie de Nauplie dans le Péloponnèse, cette nuit n'est également  toujours pas maîtrisé. De leur côté, les autorités locales en Laconie ont indiqué que deux à quatre villages avaient été évacués par précaution, et plusieurs maisons ont été détruites...

     Les autorités pensent que certains incendies pourraient être d'origine criminelle et le ministre de la Défense Panos Kammenos a ordonné aux forces armées de patrouiller les forêts et les régions boisées de tout le pays par mesure de précaution.

     Georges Harakiris, vice-maire d'Héliopolis, un des quartiers voisins du mont Ymette, a estimé quant à lui  qu'il s'agissait d'un "incendie volontaire car des résidents avaient entendu des explosions avant la déclaration des feux."

     "La situation est tragique", a indiqué le sous-préfet de Laconie, Dia Tzanetea, et ici, dans le pays, l'inquiétude est vive car on y annonce pour ce samedi la persistance des vents violents.

     Oui, le vent parfois rafraichit, et parfois il devient ennemi.

Hugues Pacorel - www.lepetitjournal.com/athenes - Samedi 18 juillet

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale