Mercredi 8 décembre 2021
TEST: 2236

ATHENES ET SON JARDIN NATIONAL - Une oasis de verdure

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 14/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 15/06/2017 à 07:52

 Le Jardin national, superbe oasis au c?ur de la capitale hellénique, luxuriant, riche en flore, bénéficie également d'un micro climat et tout au long de l'année, la température y est inférieure de deux degrés par rapport au reste du centre-ville. Un très bel endroit pour se mettre au vert, dans cette ville qui aime tant le bleu ...

Quand le roi Otton 1er décida de construire un palais dans le centre d'Athènes (la première pierre fut posée en 1836), il fallait qu'il soit plus impressionnant que celui de Versailles, et en même temps être le reflet de la noblesse grecque. Il abrite aujourd'hui le Parlement grec, après de nombreuses destinations (musée, hôpital...) et un incendie en 1909.

 La reine Amalia voulut faire un cadeau à son mari : un parc, jouxtant le Palais. La Reine Amalia voulait également que ce lieu puisse rendre ses promenades physiquement vivifiantes, mais aussi spirituelles, en y incluant dés lors des éléments culturels.

 Le botaniste et paysagiste français Louis Barrault fut appelé pour superviser la construction de cet immense jardin de près de 16 hectares. Il fut construit et aménagé, dans un premier temps de 1839 à 1840, sur 3 hectares.

 Louis Barrault, abandonna, fatigué de toutes ces plantations a effectuer : près de 15.000 plantes et arbres furent amenés, essentiellement d'Italie (Gênes et Milan). Il fallut les ordonner et beaucoup disparurent dans les mois qui suivirent à cause de la sécheresse. Un botaniste de Prusse, Friedrich Schmidt fut appelé afin d'en terminer la tâche.

 D'autres plantes et arbres furent alors amenés de France, d'Espagne, d'Allemagne, d' Algérie, d'Egypte et d'autres pays voisins, avec plus de 500 espèces de plantes, dont plus de 100 venues du pays.

 Un ingénieur de l'armée grecque, Gerasimos Metaxas, géra tout le travail technique : construire les voies étroites, les étangs, compléter le pavage, et bien sûr élaborer toute la plomberie et le système d'irrigation. Une des sources d'eau du jardin reste l'aqueduc bâti au temps de Pissistratos, qui régna sur Athènes de 561 à 527 avant Jésus-Christ.

Ses allées ont une longueur totale combinée de 7,5 km. Les bouquets d'arbres, de buissons et les parterres de fleurs couvrent une superficie de 12 hectares. Il y a plus de 7 000 arbres, 40.000 buissons dans le parc, dont 75 % sont à feuilles persistantes. Parmi toutes les espèces ornementales (arbres, arbustes, plantes rampantes et mousses), plus de 100 font partie de la flore grecque et 400 sont venues de l'étranger, parfaitement adaptées, en se développant sans cesse.

En 1923, le Jardin royal est devenu public et fut nommé "Jardin national".

Aujourd'hui, on vient y courir, jouer, s'y ressourcer, au calme, s'asseoir sur les nombreux bancs, lire, ou écouter le silence...

 Le week-end, beaucoup y pique niquent. On y vient seul, ou en famille, observer les nombreux bassins et étangs avec leurs poissons ou leurs tortues, lever les yeux, y apercevoir des perruches...

  Il faut se laisser porter par les allées ombragées, découvrir le cadran solaire, le musée botanique, la  bibliothèque pour enfants avec plus de 6000 ouvrages, le petit zoo, ainsi qu'une fresque de mosaïques (côté Sofias Avenue) de près de 400 m2. Découvert lors de la création du jardin, ce dallage était utilisé par la famille royale comme un patio, entouré par de ces plantes grimpantes. Un bel escalier de marbre vous y conduit.

 Il faut absolument aussi se laisser guider vers le café du jardin (au nord est), et se rafraîchir sous sa tonnelle, dans cet écrin verdoyant, juste à quelques pas des hauts lieux touristiques.

Côté pratique :

L'entrée du jardin est gratuite, ouvert tous les jours de 9h00 du matin au coucher du soleil.

 Il y a quatre entrées différentes : l'avenue Vassilissis Sofias, la rue Irodou Attikou , l'avenue Vassilissis Amalias , et une petite entrée de côté des jardins Zappeion.

Vous pouvez y accéder, en métro par les lignes 2 et 3 - rouge et bleue - arrêt Syntagma, en tramway, trolleybus, et en bus. 

Jardin National, 1 Avenue Amalias, 105 57 Athènes. Tel: +30 210 7215019, +30 210 7216542

(www.lepetitjournal.com/athenes) jeudi 15 juin 2017

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet