Vendredi 3 juillet 2020

L'impact économique du coronavirus sur l'Afrique

Par Alice Villers | Publié le 17/02/2020 à 05:00 | Mis à jour le 17/02/2020 à 05:00
coronavirus Afrique

Si l'Afrique est toujours le seul continent épargné par le coronavirus, le continent s'inquiète de l'impact économique de l'épidémie.
Depuis vingt ans maintenant, les liens commerciaux entre l'Afrique et la Chine ne cesse de croitre. Le ralentissement de l'économie chinoise suite à l'épidémie met à mal plusieurs économies de pays africains.

L’économie chinoise tourne au ralenti à cause de la quarantaine en place dans le pays. Cela se répercute sur ses achats de matières premières, et donc sur les pays producteurs. Avec près de 1,4 milliard d’habitants, la Chine est aujourd’hui l’un des principaux marchés de consommation au monde. Pour satisfaire sa demande, le pays importe de nombreux produits (bois, pétrole, produits agricoles, etc.), notamment de l’Afrique.

Le prix du pétrole subit une baisse 14%, ce qui impact directement le Nigéria, l'Angola, l'Algérie, le Gabon ou encore le Congo. L'Afrique du Sud, la Guinée, le Nigéria et la Mauritanie ont vu le cours du mentirai de fer plonger de 8%. Les prix de l'huile de palme et du café reculent aussi impactant directement la Côte d'Ivoire et le Cameroun. La RD Congo, la Zambie et l'Ouganda peinent à écouler leur cuivre, tandis que le nickel malgache ou sud-africain s’entasse en attendant la réouverture des usines chinoises.

 

la chine en Afrique

 

Cependant, la grande dépendance des économies africaines aux exportations de matières premières, notamment vers la Chine, les rend particulièrement vulnérables à l’épidémie du coronavirus. Pour l’OMS, l’urgence est d’éviter que le virus n’atteigne « les pays dont les systèmes de santé sont les plus faibles ». Les américains quant à eux, ne mâchent pas leur mots est considère l'Afrique comme "le talon d'Achille" de cette épidémie. Soutenant que si elle atteint le continent alors elle deviendra incontrôlable.

Le continent se prépare tout de même à faire face au virus. Les contrôles ont été renforcés dans les principaux aéroports : Éthiopie, Kenya, Afrique du Sud, Maroc, Égypte, Rwanda et Maurice. Malheureusement la plupart des pays manquent de moyens quand au matériel de dépistage. Selon le docteur John Nkengasong, directeur du Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), il est fort possible qu'il y ait des personnes porteuses du coronavirus en Afrique, mais qu'elles n'aient tout simplement pas été détectées.

Nous vous recommandons

alice villers

Alice Villers

Native d’Abidjan, passionnée et dynamique avec un grain de folie. Un cocktail qui mène souvent à des dénouements intéressants.
0 Commentaire (s)Réagir