Lancement de NCI : la 1ère chaîne privée de Côte d’Ivoire 

Par Louise MILLELIRI | Publié le 25/12/2019 à 05:00 | Mis à jour le 25/12/2019 à 05:00
La nouvelle chaine ivoirienne abidjan

Il y a quelques jours, une nouvelle chaîne de télévision privée a fait son apparition sur la télévision. Son lancement vient diversifier le paysage audiovisuel ivoirien et y apporter une touche de modernité.

 

Nouvelle chaîne, nouvelle identité  

Dénommée NCI, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne est la 1ère de la première chaîne privée de télévision du pays. C’est une « chaîne généraliste avec du sang neuf visant toutes les catégories socioprofessionnelles » a affirmé à l’AFP Ismaël Koné, directeur général de la chaîne.

NCI apparaît comme une chaîne généraliste qui diffusera plusieurs types de contenus tels que « des émissions, des séries, des films et des journaux télévisés », a-t-il ajouté. 

Cette chaîne sera disponible sur la TNT (canal 4) ; sur Canal + (canal 204) ainsi que sur la Tv d’Orange. NCI va rejoindre les 7 chaînes de TV autorisés à émettre actuellement sur la TNT, à savoir RTI 1, 2 et 3, A+ Ivoire ; Live TV et 7 info. 

Made in Côte d’Ivoire

NCI est une chaîne 100% ivoirienne. En effet, Sandra Coulibaly a confié à AfrikMag, que « Les studios TV sont en cours de construction et les équipes que nous commençons à recruter nous permettront d’offrir des programmes produits en Côte d’Ivoire ». Des studios de production de 450m2, basés sur Abidjan seront dédiés pour produire les émissions.

La volonté d’une chaîne comme NCI est de créer un besoin d’identification des ivoiriens envers cette chaîne. « Nous devons  répondre à un besoin global et proposer tout type de contenu ou format dont des reportages, des JT, des news, des séries, des documentaires avec 6h de contenus par jour.», a indiqué Sandra Coulibaly.

 

la nouvelle chaine ivoirienne NCI

 

Une nouvelle ère pour l’audiovisuel 

Le lancement d’une nouvelle chaîne comme NCI, vient mettre fin à un monopole de 50 ans de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire, régi par la RTI. L’objectif étant à long terme, pour la NCI de devenir un média leader dans le pays, notamment par le développement de plusieurs chaines TV et radios. 

A l’inverse de certains de leurs concurrents appuyés à des multinationales puissantes comme par exemple le groupe Canal+ pour A+ Ivoire ou le groupe M6 pour Life TV, la NCI a pour ambition « de constituer un groupe indépendant de médias nationaux, spécialisé dans la production de contenus ». 

 Le cinéma ivoirien à l’honneur 

Les équipes de NCI ont signé avec Henriette DUPARC, héritière et ayant droit de celui qu’on surnommé le « Maître de la Comédie Africaine », Henri DUPARC, un contrat d’acquisition de contenu qui l’autorise à diffuser 7 des plus grands films qu’il a réalisé. 

Il sera désormais possible pour les ivoiriens de voir ou revoir ces classiques du cinéma ivoiriens, tels que Bal PoussièreLe Sixième Doigt, CaramelRue PrincesseUne Couleur Café Ces films décrivent les traditions ivoiriennes, à travers des intrigues, où se côtoient humour, tendresse et critique sociale.

Sur le même sujet
image0

Louise MILLELIRI

Amoureuse du continent africain et diplômée d’un master en stratégies digitales. Passionnée par le web marketing, les innovations créatives et les voyages.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Zounouray sam 03/10/2020 - 14:50

La NCI se démarque déjà de toutes ces multinationales. Elle atteindra ses cibles avec certitude. Just keep going and standing out!

Répondre

Soutenez la rédaction Abidjan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale