Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPATRIATION - Tout savoir sur le permis de conduire suisse

Par Lepetitjournal Zurich | Publié le 25/01/2017 à 00:00 | Mis à jour le 25/01/2017 à 04:09

Pour l'expatrié fraichement débarqué à Zurich, la question du permis de conduire passe facilement au second plan. Mais pour continuer à rouler en toute légalité après la première année, il ne faut pas oublier de prendre ses dispositions en vue d'obtenir le précieux sésame suisse. Voici comment procéder.

La passe du Gotthard (Crédits: Srdjan Marincic)

Le permis suisse est-il obligatoire ?

La règle est simple : en tant que résident vous disposez de douze mois à partir de votre date d'entrée sur le territoire helvétique pour changer votre permis de conduire pour un permis suisse. Passé ce délai, vous n'aurez plus le droit de conduire dans le pays avec un permis étranger.

 

Quels sont les documents à fournir ?

Afin de faire établir le document, il faut vous munir des pièces suivantes :

1. Formulaire à télécharger (ici) et à remplir.
2. Pièce d'identité.
3. Permis de séjour.
4. Original du permis de conduire étranger en cours de validité.
5. Une photo d'identité au format passeport (35x45mm).

Attention : Le formulaire doit être rempli et signé par un opticien après un test d'aptitude (rapide, sans rendez-vous et facturé 20CHF environ). Une fois ces documents en votre possession, rendez-vous en personne à l'Office de la circulation routière (Strassenverkehrsamt). Vous pouvez également passer par votre Kreisbüro, mais des frais de dossier supplémentaires vous seront facturés.

Faut-il passer un test de conduite ?

La procédure diffère selon les nationalités. Bénéficient de mesures simplifiées les ressortissants de l'Union Européenne et de certains autres pays (Maroc, Tunisie, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, États-Unis, Israël, Norvège, Islande, Japon, Corée du Sud, Taiwan et Singapour). Ceux-ci sont dispensés de test de conduite et reçoivent leur permis par la poste dans les jours suivants le dépôt du dossier. Les autres sont convoqués pour une épreuve pratique dans un délai de trois mois, et obtiennent le sésame à l'issue de cet examen.

Que devient mon permis d'origine ?

À l'issue de la procédure, le permis d'origine sera conservé par l'Office de la circulation routière et renvoyé aux autorités compétentes du pays émetteur. À vous de faire la demande pour le récupérer une fois parti de Suisse (auprès des préfectures pour la France)

Bon à savoir...

Les conducteurs de poids lourds (différents permis C et D)  ont l'obligation de passer une visite médicale complète pour obtenir le permis suisse équivalent.

Les conducteurs ayant obtenu leur permis depuis moins d'un an avant leur arrivée en Suisse ont accès à un permis probatoire. À l'issue de la période de probation (3 ans à compter de l'obtention du permis à l'étranger), ils doivent passer des tests en vue d'acquérir leur permis définitif.

Après 5 ans, l'échange des permis n'est plus possible, il faut alors passer le permis suisse de A à Z.
Les Offices de la circulation routière du canton se trouvent à Zürich, Winterthur, Regensdorf, Hinwil et Bülach. Horaires: de 7h15 à 17h00 (16h00 le vendredi).

Jean-Baptiste CHATAIN (www.lepetitjournal.com/zurich) jeudi 4 février 2016.
Recevez nos articles du lundi au vendredi en vous inscrivant à notre newsletter. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

logofbzurich

Lepetitjournal Zurich

L'édition de Zurich de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Appel à témoins : je ne voulais pas quitter la France !

L’expatriation ne relève pas toujours d’un choix personnel. Vous êtes muté(e) à l’étranger par votre entreprise ou votre conjoint décroche un nouvel emploi hors des frontières françaises… et votre ...

Sur le même sujet