TRADITION - "Knabenschiessen" : fête foraine et fusil d'assaut

Par Lepetitjournal Zurich | Publié le 08/09/2016 à 23:00 | Mis à jour le 13/09/2016 à 13:40

Ce week-end à Albisgütli se déroulera le Knabenschiessen, cet événement populaire majeur de l'année zurichoise. Passage en revue de cette tradition un peu spéciale.

Si Sechselaüten est avant tout la fête des guildes zurichoises, le Knabenschiessen est son pendant populaire. Organisé chaque année pendant le premier week-end de septembre jusqu'au lundi soir, l'événement attire ainsi entre et 700.000 et 1 million de visiteurs sur les contreforts du Uetliberg pour ce qui est considéré comme la plus grande "Chilbi", ou fête foraine, de Suisse. Mais la raison d'être de ces trois jours de festivités, c'est bien le concours de tir qui réunit de 4 à 5.000 adolescents zurichois âgés de 13 à 17 ans sur le pas de tir d'Albisgütli. Et si les filles peuvent désormais y participer, l'événement a longtemps été réservé aux garçons, d'où son nom : "Knabischiessen" ou "Tir des garçons".

Knabenschiessen 2011 (Crédits : Schützengesellschaft der Stadt Zürich)

Ce qui fait la spécificité de ce concours, c'est l'arme utilisée, à savoir le fusil d'assaut de l'armée suisse, le SIG 550, que les enfants seront amenés à manipuler pendant leur service militaire. En position couchée, les participants doivent atteindre une cible fixée à 300 mètres et divisée en cinq zones. Avec 7 coups à tirer, le score maximal est donc de 35. Le vainqueur est désigné le lundi après-midi et couronné roi ou reine des tireurs en présence de représentants de la municipalité, de l'armée et des corporations. Il, ou elle, sera d'ailleurs l'invité de la guilde "zum Wegen" lors du Sechselaüten suivant. Mais tous les tireurs ayant totalisé plus de 28 points recevront également un prix.

Des origines médiévales

Le Knabenschiessen s'inscrit dans la tradition des "Schützenfest" des pays germaniques, ces concours de tirs populaires autours desquels sont organisées des festivités. Attesté à Zurich depuis le Moyen Age, il s'est codifié à partir du 17ème siècle. L'évènement qui se déroulait alors à Sihlhölzli en septembre, marquait la fin de la période d'entrainement au tir des jeunes garçons. Peu à peu délaissé par les autorités de la ville, c'est la Société de tir de Zurich ("Schützengesellschaft der Stadt Zürich") qui reprend à son compte son organisation et le délocalise à Albisgüutli en 1898.

Depuis, il s'est tenu chaque année, interrompu seulement par les deux guerres mondiales. Le Knabenschiessen n'a cependant pas toujours fait l'unanimité, rencontrant plusieurs fois l'hostilité des partis de gauche. En 1986, Vreni Hubmann, membre du Parti socialiste et président du Conseil municipal souhaite ainsi bannir l'évènement. Il échouera à convaincre la majorité du Conseil et ne sera pas réélu. L'évènement suscite désormais moins de polémiques et a même été reconnu par l'Unesco comme une "tradition vivante" de Suisse.

Ouverture aux filles

La tradition a su cependant évoluer en s'ouvrant aux filles à partir de 1991. Une décision bien accueillie malgré le retrait de certains sponsors mécontents, et qui a permis de compenser la chute du nombre de participants au cours des années 90. Aujourd'hui, le contingent féminin représente un tiers des inscrits et cinq d'entre elles ont déjà été couronnées. Il a même été question de renommer l'évènemen "Jugendschiessen", le "Tir des jeunes".

En plus de s'ouvrir aux filles, le Knabenschiessen accueille également depuis 1991 une délégation d'une trentaine de jeunes venus d'un canton invité - le canton de Berne pour l'édition 2016 - sur le modèle de Sechselaüten. Une manière d'affirmer la vigueur d'une tradition typiquement zurichoise et constitutive de l'identité de la ville.

Infos :
Site web : lien
Lieu : Albisgütli
Inauguration : vendredi 19h00 avec un concert des Zurich Youth.
Chilbi : samedi : 10h00-01h30 - dimanche : 0h00-00h30 - lundi : 11h00-23h00

Jean-Baptiste CHATAIN (www.lepetitjournal.com/zurich) jeudi 8 septembre 2016.
Recevez nos articles du lundi au vendredi en vous inscrivant à notre newsletter. Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

logofbzurich

Lepetitjournal Zurich

L'édition de Zurich de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Zurich !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale