Mardi 23 juillet 2019
Wellington
Wellington
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvelle-Zélande : les revenus liés au cinéma en baisse

Par Sarah Nicoud | Publié le 02/05/2019 à 08:28 | Mis à jour le 02/05/2019 à 08:43
Photo : Photo by Kilyan Sockalingum on Unsplash
actu nz

Selon les récents chiffres de Statistics New Zealand, les revenus néo-zélandais liés à la production de films nationaux et internationaux ont chuté de 20% par rapport à l'an dernier, après avoir atteint un record de 843 millions de dollars en 2017.

La Nouvelle-Zélande connait aujourd’hui une baisse de 20% de ses revenus liés à la production de films. Toutefois, les revenus liés à la post-production ont connu une augmentation importante entre 2017 et 2018, passant de 87 millions à 503 millions de dollars, grâce à Avengers : Infinity War notamment.

Dans l’ensemble, les revenus du secteur cinématographique et télévisuel néo-zélandais qui comprend les revenus de radiodiffusion, de production, de post-production, de diffusion et de distribution connaissent une croissance soutenue depuis ces dernières années avec une augmentation près de 180 millions de dollars par an.

L’année 2019 s'annonce quant à elle déjà comme une année record, avec notamment la production du blockbuster Avatar 2 qui devrait débuter dans les prochains mois.

 

(source : hollywoodreporter.com)

 

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

Veolia signe un contrat à 170 millions de dollars avec WellingtonWater

La société néo-zélandaise de service des eaux, Wellington Water, vient d’attribuer un contrat de 170 millions de dollars à Veolia pour l’entretien et la gestion d’usines de traitement des eaux usées.

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet