Jeudi 26 novembre 2020
Wellington
Wellington

Législatives, cannabis et euthanasie: la NZ choisira ce week-end !

Par Côme Prieur | Publié le 21/09/2020 à 17:49 | Mis à jour le 15/10/2020 à 07:12
Photo : Deux référendums primordiaux mais à valeurs différentes.
élections nouvelle zélande

Reporté à la suite des restrictions sanitaires liées au COVID-19, les élections législatives se tiennent ce samedi 17 octobre en Nouvelle-Zélande. Saluée pour sa gestion de la crise, Jacinda Ardern fait figure de grande favorite à sa propre succession. Le même jour, les Néo-Zélandais voteront également lors du référendum sur la légalisation de l’euthanasie et du cannabis à usage récréatif.

Qu’attendre des élections législatives ?

Une alternance politique a été inproduite par les élections de 2017 avec une coalition composée du Labour Party, du parti New Zealand First et du Green Party. Le premier, dirigé par la Première ministre Jacinda Ardern est de centre gauche, le second centriste nationaliste et le dernier écologiste de gauche.

L’opposition sortante est quant à elle composée du National Party avec les libéraux conservateurs qui sont dominants, mais aussi du parti ACT (un parti de droite néo-libérale), et du Parti Māori.

Alors que les différents sondages d’opinion réalisés avant le début de la pandémie de COVID-19 témoignaient d’un parti travailliste à la traine derrière le Parti national, Jacinda Ardern semble conserver le soutien d’une grande partie des Néo-Zélandais. Saluée pour sa gestion de la crise, elle fait même de nouveau figure de grande favorite à sa propre succession. 

1 milliard de dollars par an grâce au cannabis ?

Dévoilé le vendredi 1er mai, le projet de loi sur la légalité de l’usage récréatif du cannabis entrera en vigueur si une majorité de votes « oui » est atteinte au référendum et que le Parlement le valide définitivement.

Si la légalisation de l’usage récréatif du cannabis en Nouvelle-Zélande pourrait augmenter de 30% sa consommation dans les premières années, l'issu favorable du référendum du 17 octobre pourrait aussi permettre de créer jusqu’à 5 000 nouveaux emplois et rapporter quelque 1,4 millards de dollars par an.

Le droit de demander une aide à la mort

Lors des élections générales de cette année, les Néo-Zélandais sont également invités à voter par référendum pour savoir s'ils souhaitent soutenir la loi de 2019 sur le choix de la fin de vie. Au contraire du cannabis, le projet de loi sur l’euthanasie entrera quant à lui directement en vigueur en cas de majorité de votes favorables, sans que le Parlement n’ait à le valider.

Cette loi donne aux personnes atteintes d'une maladie en phase terminale la possibilité de demander une aide à la mort.

Le Parlement a adopté la loi sur le choix en fin de vie, mais elle n'est pas encore entrée en vigueur. La loi n'entrera en vigueur que si plus de 50 % des électeurs votent "oui" lors du référendum.
 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet