Jeudi 16 août 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PVT – Comment avoir son visa vacances-travail pour le Chili

Par Vincent Villemer | Publié le 06/09/2017 à 16:16 | Mis à jour le 23/09/2017 à 18:09
Chili-Santiago-PVT

Depuis 2016, les autorités chiliennes attribuent annuellement 300 places aux Français pour qu’ils soient titulaires du permis de vacances-travail au Chili. Lepetitjournal.com vous explique en détails les démarches et les conditions requises pour obtenir le précieux sésame.

Conditions requises

-Être français

-Ne pas avoir bénéficié d’un PVT chilien

-Avoir entre 18 et 30 ans lorsque vous déposez votre demande de visa

-Résider en France au moment de la demande

-Ne pas être accompagné de personnes à charge. Actuellement, le PVT chilien est refusé aux couples mariés qui souhaiteraient partir à deux.

-Avoir assez d’économies pour subvenir à vos besoins (un minimum de 2500 euros est conseillé)

-Souscrire à une assurance santé (incluant la maternité) valide pour 365 jours.

-À noter que pour tous les PVT, l’objet principal de votre séjour au Chili doit être les vacances. Le travail n’étant qu’un bonus pour vous aider à financer le voyage. Si jamais votre raison première est l’aspect professionnel, indiquez quand même l’inverse.

Les documents à réunir

-Une lettre de motivation dans laquelle vous devrez expliquer vos velléités de départ au Chili, et les raisons pour lesquelles le PVT est parfaitement adapté à votre situation. Développez votre projet si vous avez une idée bien précise de ce que vous allez faire sur place. Vous pouvez écrire la lettre en français.

-Remplir le formulaire de demande disponible sur le site Cgparis.cl, le site du consulat du Chili en France.

-Une photo d’identité récente (3,5 x 4,5 cm).

-Une photocopie des pages d’identification (2 et 3) de votre passeport. Vérifiez bien sa validité pour toute la durée du séjour.

-Un extrait de casier judiciaire datant de moins de 3 mois. Rendez-vous sur le site du ministère de la Justice pour obtenir ce fascicule. La démarche est gratuite et assez rapide, vous recevrez le document sous quelques jours.

-Un certificat médical : votre médecin doit attester que vous êtes en bonne santé et que vous n’êtes pas atteint d’une maladie contagieuse. Le certificat doit dater de moins d’un mois pour qu’il soit valide.

-Une preuve de vos revenus : il faut joindre un relevé de compte prouvant que vous avez les moyens nécessaires pour subvenir à vos besoins. La somme minimale perçue sur votre compte doit être de 2500 euros. N’oubliez pas que le tampon et la signature de votre banquier doivent apparaître sur le relevé.

-Une assurance santé et rapatriement : ce document est essentiel pour les autorités chiliennes qui vous demandent de souscrire à cette assurance afin d’être couvert à l’international pour 365 jours.

-Une preuve de filiation : fournissez une photocopie de votre livret de famille. Selon certaines mairies il faudra se déplacer pour obtenir le document, d’autres vous le feront parvenir via internet. Pour retrouver les démarches à effectuer en fonction de votre ville de naissance, allez sur le site Mon.Service-Public.fr.

Le formulaire de demande de visa

Allez sur le site internet du consulat du Chili en France pour vous procurer le formulaire à remplir. Vous aurez à inscrire dans les cases indiquées vos informations d’état civil, votre numéro de passeport, vos caractéristiques physiques, votre situation maritale, votre niveau d’études et votre parcours professionnel. On vous demandera ensuite d’expliquer votre projet au Chili et vous devrez sélectionner « Vacances et travail » pour le type de visa. Votre adresse au Chili, les dates d’arrivée et de départ doivent être également connues. Enfin, vous devrez préciser si vous avez connu des antécédents en matière d’immigration avec le Chili et également indiquer vos précédents séjours. Une fois le formulaire rempli, votre demande de visa doit obligatoirement être envoyée par courrier au consulat du Chili en France à l’adresse suivante : 64 Boulevard de la Tour-Maubourg 75007, à Paris. Evidemment ne survolez pas les éléments requis dans le document, une demande incomplète ne sera pas traitée par les autorités chiliennes.

Derniers détails à finaliser avant d’obtenir le PVT

Après avoir transmis votre dossier de candidature aux autorités chiliennes, vous devriez avoir votre visa dans les 80 jours qui suivent l’envoi. Les Chiliens traitent la demande dans un délai de deux semaines, après lequel vous recevrez un mail vous annonçant l’acceptation du visa. Vous devrez ensuite vous déplacer au Consulat du Chili pour payer les frais de participation et ainsi récupérer votre précieux sésame. Sans prendre de rendez-vous, vous pouvez vous présenter au Consulat entre 9h et 11h du lundi au jeudi, muni de votre passeport. Après avoir signé les dernières formalités, le montant des frais s’élève à 115 euros. Enfin, vous devrez revenir au Consulat à 14h le jour même pour récupérer votre passeport ainsi que le fameux visa. Vu que le traitement des demandes peut prendre jusqu’à deux semaines, n’agissez pas quinze jours avant votre départ. Sachez qu’une fois le visa délivré et les frais réglés, vous disposez de 90 jours pour vous rendre sur le sol chilien.

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
0 CommentairesRéagir