Vendredi 22 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bamba, cordonnier de la Médina, concilie tradition et modernité

Par Gaëlle Picut | Publié le 10/01/2019 à 00:30 | Mis à jour le 10/01/2019 à 17:05
bamba lamotte shoes cordonnier médina dakar senegal artisan fait main

Rencontre avec Bamba Lamotte, 32 ans, cordonnier dans la Médina. Grâce aux réseaux sociaux, il vend déjà ses chaussures à l’international et il rêve d’ouvrir une école pour former les jeunes.

Au départ, rien ne prédestinait Bamba à devenir cordonnier. Après avoir quitté l’école à 15 ans, il devient artiste peintre. « Je faisais des dessins et des peintures pour des écoles et des maisons. Mais c’était difficile car il y a beaucoup de concurrence et il faut parfois attendre longtemps entre deux commandes ». Un jour, Babs, cordonnier et ami de son grand frère, lui propose de travailler avec lui. Il apprend quelques techniques et se rend compte qu’il aime cela et qu’il pourra mieux gagner sa vie.

bamba lamotte cordonnier médina dakar senegal chaussures fait-main bottines baskets derbies daim cuir
Bamba dans son atelier, en plein coeur de la Médina

En 2012, il ouvre son propre atelier dans sa maison au plein coeur du quartier de la Médina où il est né et il s’équipe petit à petit, tout en continuant à faire quelques travaux de peinture. « J’avais envie d’avoir mon espace et ma propre entreprise » explique Bamba. « Et je rêve un jour d’ouvrir un grand espace où je pourrais former les jeunes et transmettre mon savoir-faire ». Il y a quelques semaines, il s’est rendu au Samu Social Sénégal pour faire un atelier avec les enfants du centre et leur expliquer comment on fabriquait une chaussure. Un premier cours qui a été très apprécié !

Bamba a commencé par faire des sandales pour femmes et des bracelets en cuir. Aujourd’hui, il fait surtout des modèles pour hommes. « Les femmes sont terriblement exigeantes » glisse-t-il en souriant. Bamba travaille le cuir, le daim et le wax. Il fait aussi bien des baskets que des bottines en cuir ou des derbies en daim, essentiellement sur commande. « Je recherche le confort et l’élégance » indique le jeune cordonnier. Son atelier, dans la cour de la maison familiale, est simple. Une machine à coudre, des formes en plastique, des clous, des patrons en carton, un cutter, des semelles… tout cela mélangé dans un joyeux désordre. Bamba se fournit en cuir dans la Médina rue 22.

Quand on lui demande où il trouve ses idées de modèles, Bamba répond en souriant qu’ils sont dans sa tête, dans son imagination. Il choisit essentiellement des modèles fermés et modernes, en y ajoutant sa petite touche personnelle. Côté technique, il n’hésite pas à fouiner sur google pour apprendre et à regarder des tutos sur You Tube.

lamotte shoes bamba chaussures dakar senegal medina cordonnier

Aidé par sa femme, Betty, « sa responsable de communication » auto-proclamée, à l’enthousiasme communicatif, Bamba s’est lancé avec succès sur les réseaux sociaux. Il a un compte Instagram aux photos léchées suivi par 1800 followers et une page Facebook. Grâce à cela, sa clientèle dépasse largement les frontières du Sénégal. Il livre dans la sous-région mais aussi en Europe ou aux Etats-Unis. « Cet après-midi, je dois poster une paire de chaussures pour le Cameroun » explique Bamba, qui utilise les GP pour l’envoi de ses colis.

Il y a quelques semaines, il a été contacté par l'hôtel Pullman Teranga pour réfléchir à un modèle de chaussure pour l’ensemble du personnel masculin. Peut-être le début d’une belle collaboration et d’un sacré coup de pouce pour le jeune homme…

A l’image de Dakar qui oscille entre tradition et modernité, où règne la débrouillardise et la créativité pour contrebalancer le manque de moyens, Bamba rêve de conquérir le monde depuis la Médina.

Informations pratiques :

Lamotte shoes

Téléphone : (221) 77 277 35 81

à partir de 25 000 Fcfa la paire de chaussures.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Betty jeu 10/01/2019 - 02:51

Super je suis vraiment bluffée par ton article Gaëlle, c'est vraiment bien fait tu n'as oublié aucun détail. Chapeau! 😉

Répondre
Sur le même sujet