Jeudi 25 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PROCHE-ORIENT – Organisation d’une conférence à Varsovie, réactions

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 23/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 23/01/2019 à 00:00
news

Rzeczpospolita  fait savoir que Jacek Czaputowicz, chef de la diplomatie polonaise a informé hier à Bruxelles ses homologues européens de l’organisation à la mi-février d’une conférence sur le Proche-Orient à Varsovie conjointement avec les Etats-Unis. « J’ai présenté les objectifs de la conférence et informé que la conférence n’est dirigée contre personne, et que tous les pays membre de l’UE sont invités » a-t-il déclaré aux journalistes. Il a assuré que la Pologne veut présenter un programme positif pour le Proche Orient en matière d’aide humanitaire, proposer une solution au problème des réfugiés mais aussi faire face aux menaces de cette région comme le terrorisme ou la prolifération. Le ministre Czaputowicz a réaffirmé que la Pologne souhaite le rapprochement des positions des Etats-Unis et de l’Union européenne et que ni la Pologne ni les Etats-Unis n’ont l’intention de saper l’unité de l’UE. 

 

Selon le ministre Czaputowicz les intentions de la Pologne ont été bien accueillies et certains ministres envisagent d’y participer. Le quotidien mentionne que les ministres des affaires étrangères de la Hongrie et de la Lituanie ont déjà confirmé leur présence et probablement viendrait aussi la cheffe de la diplomatie autrichienne, Karin Kneissl. Jacek Czaputowicz s’est entretenu avec Heiko Maas mais le chef de la diplomatie allemande n’a pas confirmé sa présence. Selon le journal, les ministres des affaires étrangères de la France et des Pays-Bas ne devraient pas venir, pas plus que la ministre tchèque, Federica Mogherini ou le ministre russe Sergueï Lavrov. 

 

Simultanément, le ministre Czaputowicz a expliqué que la partie iranienne n’a pas été invitée « car son comportement ne correspond pas aux attentes internationales ». Toutefois, la Pologne poursuit le dialogue avec l’Iran, comme le prouve la récente visite du vice-ministre des Affaires étrangères, Maciej Lang à Téhéran. Pour sa part, Anna Azari, ambassadrice d’Israël en Pologne déclare dans son interview accordée à Rzeczpospolita  que Varsovie est un bon lieu pour l’organisation de cette conférence sur le Proche-Orient car elle reste « neutre ». Mme Azari espère que le Premier ministre d’Israël, Benyamin Netanyahou pourra participer à la conférence. Elle confirme aussi que les relations polono-israéliennes se sont normalisées et évoque une coopération étroite en matière de cybersécurité avec le ministère de l’Entrepreneuriat et des Technologies.

 

0 Commentaire (s)Réagir