Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HELENE FERRER - Une nouvelle présidente pour Varsovie Accueil

Par Marie-Line Naves | Publié le 06/09/2018 à 00:00 | Mis à jour le 11/10/2018 à 16:40
Hélène Ferrer

Une nouvelle présidente prend la tête de Varsovie Accueil. Lepetitjournal.com/Varsovie est allé à la rencontre  d’Hélène qui revient sur son parcours, sa vie d’expatriée ainsi que ses nombreux projets pour l’association.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

 

Hélène Ferrer : J’ai commencé l’expatriation il y a vingt ans en 1998. Je suis partie deux ans et demi au Chili avec ma famille, puis au Venezuela pour quatre ans. Ensuite, en janvier 2004 nous sommes arrivés à Varsovie que nous avons quittée en 2014 pour aller nous installer à Prague pour trois ans. Nous sommes rentrés à Varsovie en novembre 2017. Avant de partir en expatriation j’ai travaillé à Paris pendant quelques années dans la communication et le marketing.

Au Chili, j’ai retrouvé un ami qui était dans la même école de commerce que moi à Paris. A Santiago, nous avons fondé une petite agence de communication qui s’appelle « Un deux trois soleils » qui était surtout dans l’événementiel et qui organisait des colloques, des manifestations culturelles. J’ai vendu mes parts en quittant le Chili.

Au Venezuela, avec mes quatre enfants en bas âge j’étais assez occupée. Je n’ai donc pas travaillé, j’ai simplement participé à l’aventure « Caracas accueil » et je m’occupais de la communication et des évènements.

Quand je suis arrivée en Pologne, j’ai travaillé dans des petites écoles franco-polonaises et proposé des ateliers artistiques aux jeunes enfants. Très vite, j’ai travaillé pour le lycée français, en organisant l’édition du yearbook pendant sept-huit ans. Ensuite, en 2012, j’ai fondé une petite librairie française qui s’appelait « l’enfant livre » qui proposait à la fois des livres pour enfants et adolescents mais aussi des commandes scolaires. La librairie a fermé  en 2014 car personne n’a voulu reprendre. 

A Prague j’ai travaillé pendant trois ans au lycée français où j’étais responsable de toutes les activités extrascolaires, des fêtes, de l’événementiel et de la communication. Et je viens de terminer le yearbook de l’année 2017-2018 du lycée français de Varsovie. 

 

Parlez-vous polonais ? 

Non, pas vraiment. Je n’ai pas eu le temps d’apprendre. Au début, on pensait qu’on ne resterait pas longtemps. Aujourd’hui je commence à comprendre la langue mais parler c’est vraiment difficile. 

 

Comment est organisée l’équipe de Varsovie accueil ? 

Il y a un bureau de quatorze membres, uniquement composé de femmes. Nous avons une présidente, une trésorière, une secrétaire générale puis des responsables des pôles suivants : communication, événements, activités (dont enfants et ados), visites culturelles et artistiques, seniors.

Nous avons une équipe comprenant la direction, le secrétariat et la comptabilité. Puis, une équipe événementielle de deux personnes qui va s’occuper d’organiser tous les événements de l’année. Une équipe de trois personnes est en charge de la communication. 

Deux personnes s’occupent des seniors ; il y a sept ou huit femmes seniors à Varsovie, à qui on propose des cafés, des spectacles, des sorties. Elles organisent aussi les activités ados qui ont bien marché l’année précédente (laser game, paintball, aviron …). Deux personnes s’occupent des activités et trois organisent les visites culturelles et rencontres artistiques. Pour finir, il y a une personne qui s’occupe des activités enfants. 

 

Quels sont vos projets pour Varsovie Accueil ? 

D’abord continuer la modernisation du site qui a été refait pour le rendre plus performant et en améliorer sa visibilité. Nous voudrions qu’il y ait de plus en plus de passages sur le site.

Ensuite, nous souhaiterions augmenter le nombre d’adhérents. Cela implique de notre part une grosse communication sur le site et sur la page facebook envers la population francophone de Varsovie qui ne nous connaît pas forcément.

 Nous voudrions également développer des partenariats commerciaux et institutionnels avec les forces présentes en Pologne

Et bien sûr nous continuons ce qui marche bien à savoir les visites, les activités et en organiser  de nouvelles qui changent un peu et qui  dynamiseraient  l’association. 

 

Y a-t-il de nouvelles activités prévues pour l’année prochaine ? 

On va essayer de relancer l’atelier cuisine, d’ouvrir un club d’oenologie et de multiplier les activités sportives. Surtout, on va chercher des partenaires qui ne seraient pas forcément bénévoles. Avant, nous mettions principalement l’accent sur les actions des bénévoles, aujourd’hui, nous allons aussi faire la promotion de membres qui proposent des activités payantes. On aimerait bien développer aussi un atelier photo. Mais tout dépendra  de ce que l’on va nous proposer. 

 

Quel est le profil des nouveaux arrivants à Varsovie ? 

Au sein de Varsovie Accueil, ce sont plutôt les familles, souvent avec des enfants en bas âges. Les seniors sont très peu représentés dans la population expatriée. 

Il  y a également une grosse population étudiante à Varsovie, avec Erasmus et l’ouverture croissante de la Pologne avec des cursus en anglais. Mais cela reste une population qu’on n’attire pas encore. 

 

Quelles sont les difficultés et/ou facilités qu’ont les francophones pour s’installer à Varsovie ? 

Je dirais que c’est de plus en plus facile. Hormis la barrière de la langue qui est, finalement assez vite surmontée par le fait que les Polonais se débrouillent de mieux en mieux en anglais. Les routes sont maintenant praticables, la vie quotidienne est assez simple, les hivers sont moins rudes. 

 

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de Varsovie Accueil!

 

received_1090123331130445-1

Marie-Line Naves

Etudiante en histoire et en arabe à Paris-Sorbonne, amoureuse de la Pologne, j'ai rejoint Lepetitjournal.com en juillet
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...