Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FEMMES ENTREPRENEUSES (7) : Cyrielle et son agence de communication

Par Pauline Papacaloduca | Publié le 26/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 26/02/2019 à 00:00
cyrille femmes entrepreneuses

Lepetitjournal.com/Varsovie vous retrouve pour un nouvel article de la série « Femmes entrepreneuses », ces portraits de femmes qui ont donné un nouveau virage à leur situation professionnelle en osant entreprendre. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir celui de Cyrielle Czyżewska qui, après avoir travaillé à l'ambassade de France et chez Carrefour Polska a décidé de monter son agence de communication.

 

Les premiers pas de Cyrielle en Pologne

C'est avec son stage de fin d'étude que Cyrielle fait la connaissance de la Pologne et de Varsovie. Alors étudiante à Sciences-po Lille, elle réalise son stage de 5ème année à l'Institut Français de Varsovie, un stage qui ne devait durer que 6 mois. Mais, des opportunités de travail ont permis à Cyrielle de rester en Pologne et, cela fait maintenant 9 ans qu'elle y est installée. Après son stage, elle décroche en effet un poste à l'ambassade de France à Varsovie, où elle effectue principalement des missions culturelles et coordonne des projets de coopération universitaire et scientifique. En parallèle, elle décide de se mettre au polonais qu'elle ne parle absolument pas. Pour Cyrielle, apprendre la langue est quelque chose qui lui tient vraiment à cœur. Il est important pour elle de s'intéresser au pays dans lequel elle vit, de s'informer sur son histoire, sa culture et, sans connaître la langue il est difficile de découvrir le pays dans toute sa splendeur. Tout en restant dans un environnement français, le poste de Cyrielle à l'ambassade lui permet de côtoyer des Polonais et de pratiquer la langue avec eux. Après 7 ans à l'ambassade de France, elle décide de se lancer vers de nouveaux horizons professionnels. Cyrielle quitte alors son poste et est embauchée par Carrefour Pologne où son travail est alors très orienté vers les relations publiques et la communication. Cependant, ses tâches sont moins diversifiées et ses responsabilités plus restreintes qu'à l'ambassade et, elle entretient moins de contact avec des gens extérieurs à l'entreprise, ce qui lui manque beaucoup. Après 1 an et demi, elle décide de quitter Carrefour et de se lancer dans l'entreprenariat.

 

L'entreprenariat : une nouvelle aventure !

Cela faisait un moment que Cyrielle avait le projet de monter son entreprise. En quittant son poste chez Carrefour, elle se dit que c'est le moment opportun pour mettre son projet à exécution. En novembre 2018, elle crée son agence de communication, relations publiques et événementiel, ID DROP. Il s’agit d’une petite agence, à taille humaine qui propose des services de consulting et de gestion de projets à des petites et moyennes entreprises qui ont besoin de soutien ainsi qu’à des institutions et des organisations non-gouvernementales. Son agence accompagne des clients pour développer des stratégies de communication, redéfinir l'audience, coordonner des campagnes de communication ou bien pour lancer de nouveaux outils. L'idée est de proposer des services à des entreprises qui n'ont pas forcément le personnel en interne pour réaliser ces actions ou bien qui ont besoin de renfort pour des projets spécifiques. Elle travaille beaucoup, pour l'instant, avec des entreprises plutôt internationales puisque ses services sont proposés en anglais, français et polonais, mais elle est aussi ouverte au marché polono-polonais.

 

La Pologne, un terrain propice pour les entrepreneurs

Cyrielle me confie qu'ici à Varsovie, le contexte l'a vraiment motivée à monter son entreprise. Elle trouve que le pays est dynamique, bouge beaucoup, que les jeunes Polonais ont vraiment envie de découvrir de nouvelles choses, qu’il y a une réelle envie d'entreprendre et une valorisation de l'entreprenariat, dans un écosystème social, économique et culturel favorable. Pour ce qui est des formalités administratives, Cyrielle n'a pas rencontré de problèmes particuliers pour créer son entreprise et trouve qu'au contraire, la Pologne offre un choix très large de statuts d’entreprises et les démarches sont simples. Il faut d'abord enregistrer son entreprise en ligne puis prendre rendez-vous avec la mairie de quartier. En tant qu'étrangère, elle n'a pas non plus eu de difficultés supplémentaires, tout s'est passé de manière assez facile, en étant aidée par plusieurs prestataires, notamment sa comptable qui l'a accompagnée pour les formalités administratives. « Au final, tout l'administratif était assez rapide » me dit-elle, « c'était vraiment tout le brainstorming au préalable et les réflexions sur le projet qui étaient vraiment longs ». Si elle avait un conseil à donner à des personnes souhaitant se lancer dans l'entreprenariat ce serait d'oser, avec un projet bien réfléchi. « On attend toujours d'être prêt à 100%, en fait on ne l'est jamais réellement » me confie-t-elle. Avant de se lancer, l'idéal, pour elle, est d'en parler autour de soi avec des professionnels ou alors des gens qui n'ont rien à voir avec la profession, pour voir comme l'idée est perçue. « Il faut apprendre à bien présenter le projet, à pouvoir le synthétiser pour l'expliquer autour de nous » me dit-elle.

 

Vous pouvez contacter Cyrielle par mail, cyrielle.czyzewska@gmail.com , ou bien via sa page Facebook 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Vivre à Varsovie

Séoul Appercu
LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Pologne

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Pologne autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !