Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

100ème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE – Une marche qui divise

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 31/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 31/10/2018 à 00:00
news

La marche de l’Indépendance se déroulera sous le slogan « Dieu, honneur et patrie » – annoncent ses organisateurs, convaincus que cette année elle battra des records de participation. Le Président Andrzej Duda, qui il y a quelques jours encore avait encouragé les Polonais à rejoindre le rassemblement, n’y participera pas – a-t-on appris hier de son porte-parole. Par contre, certains représentants des milieux LGBT ont l’intention d’organiser ce jour-là une manifestation : « La Fête de l’Indépendance est associée aux milieux nationalistes. Il est temps de changer cette image. C’est un jour exceptionnel pour toute personne qui aime ce pays et il faut le fêter tous ensemble peu importe la couleur de la peau, le sexe, l’orientation sexuelle ou les convictions ». D’autres représentants de ce milieu préfèrent au contraire garder leurs distances vis-à-vis de cette marche lancée par les milieux nationalistes qui pourraient manifester leur haine à l’égard des minorités. Les milieux antifascistes ont aussi l’intention d’organiser leur propre rassemblement. 

 

Par ailleurs, les organisateurs des cérémonies du centenaire du recouvrement de l’Indépendance invitent les Varsoviens à participer à un concert de chansons patriotiques le 10 novembre au stade national qui sera retransmis à la radio et à la télé, à suivre le 11 novembre les cérémonies officielles sur la Place Piłsudski présidées par le chef de l’Etat et à venir le 12 novembre voir les mises en scène qui seront organisées le long de la rue Krakowskie Przedmieście.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...