Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UNIVERSITE (1)– Guide de survie pour les étudiants français en Italie

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 01/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 11:30

En France on estime que l'organisation universitaire est assez chaotique, que l'administration est trop pointilleuse, mais qu'en est-il de l'université italienne ? Focus sur les démarches administratives obligatoires pour aller étudier à l'étranger et sur quelques caractéristiques du système italien

Un séjour à l'étranger, en université ou en stage est toujours un plus dans son cursus scolaire, cela garantit la maîtrise d'une langue étrangère tout en apportant une expérience de vie enrichissante. La crainte de l'aventure ne doit donc pas freiner l'envie de voyage et de découvrir d'autres horizons, car l'étudiant expatrié est suivi et aidé par des structures adaptées.

Arriver dans sa nouvelle université en toute "sécurité"
Plusieurs cas de figure existent quand on part étudier en Italie. Que ce soit pour une année Erasmus, pour s'inscrire tout simplement comme étudiant étranger ou pour faire son doctorat, des démarches sont nécessaires pour arriver et commencer son année dans de bonnes conditions.
Pour effectuer un séjour Erasmus, il suffit de se renseigner auprès de son université française, qui exige souvent, une fois le dossier accepté, de présenter la liste des cours qui seront suivis en Italie. Il faut savoir toutefois qu'il est difficile de présenter une liste définitive avant même son arrivée dans l'université d'accueil pour la simple raison que certains cours peuvent être supprimés. Il faudra alors modifier ses choix ce qui ne pose en général pas de problème. Il est important dès son arrivée de se présenter au bureau des relations internationales qui orientera l'étudiant Erasmus dans les démarches (carte de photocopie, carte de la mensa ? cantine - ou encore codice fiscale) et lui remettra sa carte de l'université. Une bourse Erasmus française existe, il faut en faire la demande auprès de son université d'origine, qui très souvent s'occupe du traitement des dossiers. Le montant de cette bourse ne dépend pas du revenu des parents et se calcule en fonction du coût de la vie dans le pays d'accueil. La plupart des universités organisent une journée d'accueil pour les étudiants étrangers, c'est une bonne occasion pour rencontrer d'autres étudiants.


Pour s'inscrire en doctorat dans une université italienne, il est important de prouver l'équivalence de valeur des diplômes. L'université d'accueil oriente donc le futur doctorant vers des personnes dont le travail est de traduire en italien les diplômes français pour ensuite les présenter devant un tribunal qui délivre l'équivalence de valeur. Une fois cette démarche accomplie, le cursus se déroule comme en France, à savoir un doctorat en trois ans avec des modalités de validation qui dépendent de l'université d'accueil. Le statut d'étranger dont bénéficie l'étudiant est avantageux car certains examens peuvent être allégés (sur décision du professeur qui suit le doctorant). L'affiliation avec l'université française n'a plus d'effet, ce qui veut dire que les taxes d'inscription se payent directement auprès de l'université italienne. Il est possible de réduire ces dernières selon les revenus des parents. Pour cela il faut aller au Consulat avec la déclaration d'impôt des parents pour obtenir une transcription au format italien. Il faut ensuite se présenter au CAF (Centro d'assistenza fiscale) qui délivre la déclaration de revenus et calcule le taux d'abaissement. Enfin, au moment du paiement des frais d'inscription, le montant est réévalué en fonction de ce taux. L'année universitaire peut alors commencer...

Entrée de la bibliothèque de l'université de la Sapienza (cité universitaire) à Rome (photo E.B)

Elise Bonnardel (www.lepetitjournal.com / Turin) mardi 1er mars 2011

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SANTÉ

Un ostéopathe français vous accueille à Turin

Hugo Laborne, ostéopathe français à Turin, réside dans cette ville du nord de l’Italie depuis plus de 20 ans. Il vous reçoit du lundi au samedi pour des consultations en ostéopathie dans son cabinet..

Que faire à Turin ?

Milan Appercu
ÉVÉNEMENT

MiTo 2019 : le grand festival de musique qui unit Milan et Turin

Au programme du 3 au 19 septembre : 128 concerts répartis entre Milan et Turin, la plupart avec des musiciens de renommée internationale. Première date incontournable à Milan, ce mardi à La Scala.

Vivre à Turin

Commuter : expat à temps partiel !

On l'aura compris, les expatriés au sens classique du terme sont bel et bien en voie d'extinction ! De nouvelles formes de mobilité internationale, dont le commuting, sont fortement appréciées

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet