Vendredi 18 septembre 2020

REPAS DE FETE – Les incontournables en Italie

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 18/12/2012 à 00:01 | Mis à jour le 23/12/2012 à 16:34

Pour ceux qui restent en Italie au moment des fêtes ou tout simplement à l'attention des curieux, voici un petit guide des traditions culinaires en Italie entre le 24 décembre et le 1er janvier. Une gastronomie fortement marquée par les particularismes régionaux, avec néanmoins certains plats forts qui se sont imposés dans toutes les assiettes de la Péninsule.

A l'heure où bien des traditions se perdent, voilà la période par excellence où il est aisé de retrouver des coutumes pluriséculaires, en particulier dans le domaine culinaire et surtout en Italie? Pour commencer, apprenez à ne pas faire d'erreur et à bien distinguer les deux repas du 24 et du 25 décembre qui ne sont pas interchangeables : selon d'anciennes prescriptions religieuses, le 24 au soir, le Cenone di Natale est un repas maigre. On retrouve d'ailleurs cette tradition en Provence avec le "gros souper" et ses sept plats. Car maigre ne veut pas dire pauvre, il qualifie simplement un repas rigoureusement sans viande. C'est ainsi qu'aujourd'hui encore, du Piémont à la Sicile en passant par la Lombardie, les Pouilles et la Campanie, le repas du 24 décembre est traditionnellement à base de poisson. Le 25 décembre, pour le pranzo di Natale en revanche, est le jour de la viande. Viande ou poisson, ne commettez pas de faute de goût et pensez à présenter vos bons petits plats sur une nappe rouge, couleur de prospérité et de vie et de la fête par excellence.

Les incontournables

Cenone di Natale :
-    Hors-d'?uvre variés à base de tartines de pâté d'olives et de saumon fumé, salades de la mer, c?urs d'artichaut en conserve?
-    Risotto aux fruits de mer ou spaghettis aux moules et aux coques
-    Friture de poisson, capitone (l'anguille femelle) ou tout simplement poisson bouilli mayonnaise

Pranzo di Natale :

-    Agnolotti al plin dans le Piémont, lasagnes dans la plupart des régions italiennes
-    Chapon de Morozzo au four ou b?uf bouilli de Carrù

Cenone di Capodanno, le 31 décembre :
-    Le cotechino, un saucisson à base de viande de porc hachée à consommer bouilli ou  le zampone, un pied de porc farci.
-    N'oubliez pas les lentilles, symboles de richesse et d'abondance, d'excellent augure pour l'année qui s'annonce?

 

 

Et les desserts ?
Côté desserts, pour le 24, le 25 ou le 31 décembre, difficile de se tromper. Cela ne vous aura d'ailleurs pas échappé? Le panettone, originaire de Lombardie ou le pandoro de Vérone ne peut manquer sur aucune des tables italiennes. Il existe également une version piémontaise du panettone, inventée par Galup, recouvert d'un glaçage de noisettes. Le nougat, appelé torrone, est également quasi obligatoire surtout dans le Piémont, patrie des noisettes !

Une chose est sure, mais vous n'en doutiez pas : la période de Noël en Italie ne rime absolument pas avec tout type de régime amaigrissant ! Mettez-le dans la liste des bonnes résolutions pour 2013?

Christine Correale (www.lepetitjournal.com/Turin) mardi 18 décembre 2012

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Que faire à Turin ?

TV5MONDEplus, la plateforme numérique francophone

TV5MONDEplus, une plateforme numérique francophone disponible dans le monde entier est lancée. Totalement gratuite, elle donne accès à 3000 heures de programmes vidéo sous-titrés en cinq langues

Vivre à Turin

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.

Sur le même sujet