Une sharehouse franco-japonaise près de Tokyo : bienvenue à Sunny House

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 18/05/2022 à 02:31 | Mis à jour le 19/05/2022 à 10:59
Sunny House, une sharehouse près de Tokyo tenue par un couple franco-japonais

À une dizaine de minutes de Kawaguchi station, après avoir traversé le parc Kawaguchinishi et admiré ses cerisiers en fleurs, découvrez la Sunny House et sa façade haute en couleur. L’ancien studio de danse reconverti en share house par un jeune couple franco-japonais accueille les voyageurs de passage comme les résidents à long terme, japonais et étrangers.

 

le panneau "Ballet studio" encore présent sur la devanture de la sharehouse

Une share house près de Tokyo : petit tour du propriétaire

Située à Kawaguchi, tout près de Tokyo (moins de 30 minutes d’Ikebukuro, Akihabara ou Shibuya), la bâtisse un peu kitch respire la joie de vivre et c’est sans aucun doute grâce à ses propriétaires. Maeva et Shimpei ont su transformer ce bâtiment délaissé en demeure chaleureuse. Entièrement rénovée par le couple, la maison de plusieurs étages a ouvert ses portes aux voyageurs en 2021. Elle comprend un grand salon/cuisine, une salle de bain, deux toilettes, diverses chambres privées ou communes, une autre pièce à vivre et une immense terrasse.

Si la share house elle-même se situe dans un quartier calme de Kawaguchi, on est loin de s’y sentir isolé ! En effet la ville a été nommée trois fois de suite « ville la plus agréable à vivre du Japon ». On y trouve de nombreux restaurants, centres commerciaux, combinis. À seulement 2 minutes à pied de Sunny House, un sento (bain public) est ouvert à tous (tatouages ok), idéal pour se détendre après une longue journée de travail ou d’exploration dans Tokyo.
 

Rencontre avec Maeva et Shimpei, propriétaires de Sunny House

Arrivée au Japon à 19 ans pour faire une école de langue, Maeva enchaine divers petits boulots (crèche, modèle, guide touristique…) avant de commencer à donner des cours de japonais en ligne il y a 2 ans.

De son côté, Shimpei entre en école de mode pour faire de la création, mais comprend rapidement que ce qui le passionne, c’est le vintage. Il ouvre d’abord un shop vintage online puis une boutique physique à Harajuku. Il est désormais fournisseur.

Tous les deux ont accepté de répondre à mes questions sur leur joli projet de share house près de Tokyo.

 

Maeva et shimpei dans le salon de leur Sunny House, une share house près de Tokyo

Quelles sont les origines de ce projet ?

Au fil de mes deux premières années au Japon, j’ai vécu dans pas moins de quatre share houses différentes. Les trois premières n’étaient pas chaleureuses, je ne m’y sentais pas bien et j’ai à chaque fois déménagé rapidement. La dernière était une petite share house gérée par un propriétaire qui se souciait vraiment de ses locataires. Il organisait des repas pour accueillir les nouveaux habitants et passait de temps en temps discuter avec nous. J’ai beaucoup aimé y vivre et je me suis dit que j’aimerais un jour ouvrir une share house avec ce côté familial qui manque souvent, un endroit où il fait bon vivre.

Shimpei c’est avant tout le goût du challenge et le côté humain qui l’a motivé a créé avec moi cette share house.


Concrètement, quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées pour mener ce projet ?

La plus grande difficulté est sûrement d’avoir ouvert la share house pendant la pandémie. C’était un risque, car la clientèle principale (touriste, working holiday et étudiant) faisait défaut. Mais l’endroit nous plaisait vraiment et nous ne voulions pas laisser passer cette opportunité.

 

Si tout se passe bien avec Sunny house, le couple aimerait ouvrir d’autres share houses d’ici quelques années. Tokyo, Osaka ou ailleurs… et pourquoi pas une share house à Okinawa ou l’on proposerait des activités marines ! 
Merci à eux de nous avoir ouvert leurs portes, nous avons adoré aller à la rencontre des habitants et profiter d’un joli coucher de soleil sur leur terrasse !

 

Toutes les informations détaillées sur Sunny House comme le prix et la disponibilité des chambres sont bien évidements indiquées sur le site.

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tokyo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale