Evelyne Inuzuka — Représentante des Français au Japon

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 04/03/2021 à 08:24 | Mis à jour le 04/03/2021 à 08:46
conseiller consulaire au Japon

Alors que les élections consulaires viennent d’être confirmées pour les 29 et 30 mai 2021, madame Évelyne Inuzuka a accepté de répondre à nos questions.
Épouse d’un homme politique japonais, entrepreneur/consultante dans l’immobilier, l’hôtellerie et la restauration et co-productrice de films, madame Inuzuka est également impliquée dans différentes associations telles que Médecins du Monde Japon (Membre fondateur). Vivant depuis de nombreuses années au Japon, elle est active pour la défense des droits des enfants franco-japonais devant la justice, auprès des ministères et parlementaires japonais.
Avec Thierry Consigny et François Roussel, elle fait partie des trois conseillers consulaires des Français de l’étranger actuellement au Japon.

 

À quelles problématiques majeures sont confrontés les Français résidents au Japon ?

Les Français du Japon font face aux mêmes problèmes administratifs que tous les Français vivant à l’étranger et récemment ils sont bien sûr également confrontés aux difficultés dues à la covid-19.
C
ependant, d’autres problèmes plus spécifiques entrent en jeu : lsécurité relative aux tremblements de terre par exemple, ou la traçabilité alimentaire suite à la radioactivité (après le tremblement de terre du Tohoku).

La question des cas d’enlèvement d’enfants dans le cadre de conflits familiaux franco-japonais est malheureusement toujours très présente.
Globalement les sujets de l’emploi, de la fiscalité ou de l’éducation sont importants et nous sommes là pour aider les Français à y voir plus clair.

 

Quels projets avez-vous soutenus durant votre mandat de conseiller consulaire ?

 Nous avons participé à la création de l’OLES (Organisme Local d’Entraide et de Solidarité) Japon en 2015, en collaboration avec l’Ambassade de France. Cette association apporte son soutien et ses conseils aux Français du Japon rencontrant des difficultés économiques et/ou sociales, qu’ils soient résidents ou de passage.

Avec mes collègues Thierry Consigny et François Roussel, nous sommes mobilisés sans relâche pour aider tous les Français au Japon pendant la pandémie en essayant de les informer et de répondre à leurs questions (sur les réseaux sociaux par exemple). Et puis, il y a toujours de nouvelles problématiques auxquelles nous essayons d’apporter des solutions au fil des jours.

 

L’arrivée des élections de mai 2021 est l’occasion de faire un bilan.
Que retenez-vous de ce temps passé comme conseiller consulaire au
Japon ?

C’était très intense ! J’ai été extrêmement sollicitée, en particulier depuis le début de la pandémie. Mais toutes ces rencontres m’ont permis d’élargir ma perception et ma compréhension de la communauté française du Japon dans sa diversité et sa richesse.

 

 Quels sont vos projets à venir ?

Continuer à servir la communauté française au Japon !

 
 

Merci à madame Inuzuka d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Les conseillers consulaires représentent les Français de l’étranger auprès des ambassades et des consulats. Ils s’expriment sur les questions liées à l’éducation, l’emploi ou encore à la sécurité.
Afin de participer au vote de mai 2021 et choisir vos nouveaux représentants, vous avez jusqu’au 23 avril pour vous inscrire sur la liste électorale consulaire.



 

Sur le même sujet
logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tokyo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale