Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT – Pierre Flamand, lauréat "coup de cœur" des Trophées des Français de l’étranger

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 06/03/2014 à 19:00 | Mis à jour le 13/03/2014 à 16:39
Pierre Flamand

Vivant au Japon depuis 13 ans, Pierre Flamand est le lauréat dans la catégorie "coup de c?ur" des Trophées des Français de l'étranger, parrainée par The Bank for Expats. Son parcours, marqué par la pratique du judo depuis l'âge de 5 ans, l'a amené à faire partie des rares étrangers à avoir réussi à intégrer le monde très fermé du sport japonais

Pierre Flamand pratique le judo depuis l'âge de 5 ans. C'est cette discipline qui lui permet de découvrir le Japon, d'abord comme athlète au cours des différents stages de préparation pour les championnats de France auxquels il a participé avec le Racing Club de France entre 1996 et 1998. Une de ses premières impressions, mais aussi intérêts fut de constater la difficulté pour communiquer, que ce soit la barrière de la langue, mais aussi les différences de codes et de comportements. "J'ai dès lors tout fait pour essayer de pénétrer un monde aux antipodes de nos civilisations occidentales, de chercher à le comprendre en le vivant de l'intérieur", explique-t-il. Un fil conducteur qui lui a donné l'envie de revenir et de découvrir professionnellement ce pays à partir de l'été 2001. "Mes premiers voyages ont provoqué un profond chamboulement et une passion pour ce pays qui dépassaient le domaine du sport ; ils ont donné un but, une direction à ma vie".

Poste d'entraineur
Après avoir arrêté sa carrière de compétiteur et passé son diplôme de professeur de français de l'enseignement secondaire britannique à l'université au Pays de Galles, tout en assistant l'équipe du Pays de Galles dans ses entrainements hebdomadaires et sa préparation pour les Jeux du Commonwealth, Pierre Flamand pose sa candidature pour le Japan Exchange Teaching, mis en place par le ministère de l'Education japonais. Cela lui permet d'être affecté dans 3 lycées publics de la préfecture de Saitama, au nord de Tokyo. Il n'abandonne toutefois pas le judo, qu'il pratique dans les lycées où il travaille et en visitant d'autres dojos. "Dans le système éducatif japonais, il existe des clubs sportifs dans tous les établissements scolaires qu'intègrent quasiment l'ensemble des élèves [?] J'ai ainsi fait beaucoup de connaissances et me suis fait beaucoup d'amis avec lesquels je suis toujours en contact ; et je peux dire que le judo a été pour moi un formidable moyen d'intégration au Japon". Après avoir décroché un poste de professeur de français au lycée de Ritsumeikan à Kyoto, dans lequel il participe aux entrainements et à la vie du club de judo, il est remarqué par l'entraineur de l'université de Ritsumeikan qui lui propose de devenir entraineur à ses côtés pour s'occuper de son équipe masculine. "Une proposition idyllique et unique, car il n'y avait jamais eu d'entraineur étranger à ce poste dans une université japonaise".

Rencontre avec des grands champions
L'enseignement du judo étant toutefois insuffisant pour vivre au Japon, Pierre Flamand devient, sur proposition du président du club des étudiants de judo, coordinateur de projet dans la section internationale d'une entreprise de consultants spécialisée dans le secteur de l'eau et l'assainissement. "J'ai passé plus de 4 années à partager mon temps entre l'entreprise et l'université. Ce fut une expérience riche avec des résultats motivants : notre équipe masculine a participé à tous les championnats du Japon par équipe, et sur le plan individuel un des étudiants a intégré l'équipe nationale alors qu'un autre s'est classé au top 3 des meilleurs du championnat universitaire, ce qui n'était jamais arrivé auparavant". Sur le plan personnel, Pierre Flamand se retrouve également dans les championnats seul étranger aux côtés de champions mythiques tels que Yamashita, Inoue ou encore Koga. Cette expérience à Kyoto lui permet également de se rapprocher de la fédération française de judo et notamment du département en charge de la formation des enseignants, qui organise régulièrement des stages pour les professeurs de judo de chaque ligue de France.

Aider ceux souhaitant vivre une expérience dans le temple du judo
Sa mutation à Tokyo par son entreprise en octobre 2009 l'amène à pratiquer le judo dans différents clubs et universités prestigieux de la capitale nippone, en plus de participer à quelques compétitions par équipe. Remarqué par l'entraineur responsable de l'université de Keio, il devient entraineur en juin 2011, travail qu'il poursuit à ce jour et qui verra deux étudiants devenir champions d'Asie dans la catégorie juniors et seniors en 2013. Le scandale de violences des entraineurs qui secouera le monde nippon du judo à la fin de l'année 2012 et la plainte déposée par quinze athlètes de l'équipe nationale au comité olympique entrainera la création en février 2013 d'un comité consultatif indépendant auquel Pierre Flamand sera invité à rejoindre, devenant ainsi le seul étranger et judoka à en faire partie. "Un peu comme les pionniers de l'équipe de France venus en stage à la fin des années 60 pour s'aguerrir et se rapprocher des fondements, j'entretiens à ma façon un lien avec la France et les nombreuses personnes et équipes qui me sollicitent régulièrement et souhaitent à leur tour venir vivre une expérience différente dans le temple du judo mondial".

Reportage réalisé par France 24

() vendredi 7 mars 2014

Découvrez les parcours exceptionnels des 7 lauréats des Trophées 2014

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Communauté française au Japon : le Grand Café Accueil 2018 de l'AFJ

Chaque année, dans le cadre de sa mission Japon Accueil, l'Association des Français et francophones du Japon organise son Grand Café Accueil de la Rentrée, le jeudi 20 septembre 2018 à partir de...

Que faire à Tokyo ?

MUSIQUE

L'artiste française Gaelle Buswel à la conquête du Japon

Gaelle Buswel est une guitariste et une auteur, compositrice et interprète française qui parcourt les routes de son univers musical depuis son plus jeune âge. Avec trois albums à son actif et de

Sur le même sujet