Sydney : Manifestations anti-confinement sous haute tension

Par Benjamin Volant | Publié le 26/07/2021 à 10:13 | Mis à jour le 27/07/2021 à 09:48
Photo : La manifestation de Sydney a été émaillée par de nombreux heurts entre manifestants et forces de l'ordre.
Photo manifestants Sydney

De nombreuses manifestations ont éclaté partout dans le pays pour protester contre les mesures sanitaires prises par le gouvernement Australien.

Plus d’un mois après le début du confinement à Sydney et quelques jours seulement après celui d’Adélaïde, des milliers d’Australiens ont défilé un peu partout dans plusieurs villes du pays pour protester contre les restrictions sanitaires.

Climat de tension à Sydney

Outre Brisbane, et Melbourne, Sydney a également été au cœur de vives tensions entre manifestants et force de l’ordre. Commencée aux environs de Victoria Park, la manifestation s’est rapidement déplacée vers George Street, avant de dégénérer.

Dégradations de biens publics, slogans anti-gouvernemental, escalades de façades de magasins, ont ainsi pu être observés mais l’image choc de cette journée de tension est celle de deux hommes frappant à la tête, les chevaux utilisés par la police pour contenir les manifestants. Un autre a également été aperçu, brûlant le drapeau Australien.

Des violences qui ont provoqué la colère des autorités, notamment Gladys Berejiklian. La première ministre de Nouvelle-Galles du Sud a ainsi fustigé de tels actes, qu’elle qualifie « d’égoïstes et compromettants pour la sécurité des habitants de l’état [...] Des millions et des millions de personnes dans notre État font ce qu'il faut, et cela m'a brisé le cœur que les gens aient un tel mépris pour leurs concitoyens » a-t-elle ajouté.

De son côté, la police de Sydney a annoncé avoir arrêté et inculpé une dizaine de personnes suite aux incidents survenus ce week-end. Mick Fuller, commissaire de Nouvelle-Galles du Sud, a également indiqué que sur les 227 infractions recensées liées aux manifestations, 107 provenaient de Sydney et que quiconque ayant pris part aux manifestations « sera soit arrêtée et/ou se verra remettre des contraventions pour son comportement […] Il ne s'agit pas seulement de savoir s'il s'agit d'une manifestation non autorisée, il s'agit du danger auquel ils nous exposent tous en ce qui concerne le variant Delta » a également conclu l’officier.

Depuis le début de l’épidémie, l’Australie compte moins de 1000 décès liés au Covid, et 32 000 cas recensés au 20 juillet.

 

 

Benjamin Volant Le Petit Journal Sydney

Benjamin Volant

Rédacteur web @ Le Petit Journal Sydney I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à sydney@lepetitjournal.com 
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Sydney.

À lire sur votre édition locale