Lundi 20 septembre 2021

Sydney élue deuxième ville la plus « saine » au monde

Par Emile Brehant | Publié le 20/01/2021 à 00:19 | Mis à jour le 20/01/2021 à 00:39
Photo : Sur la base de 10 critères évaluant le cadre de vie des différentes villes mondiales, l’entreprise Lenstor a effectué son classement des 44 villes les plus « saines » du monde.
Sydney classement ville santé

À l’heure où les mégapoles du monde entier continuent de grossir, qu’en est-il de leur impact sur la santé des populations ? Sur la base de 10 critères évaluant le cadre de vie des différentes villes mondiales, l’entreprise Lenstor a effectué son classement des 44 villes les plus « saines » du monde.

Niveau d’obésité, espérance de vie, qualité de l’air et de l’eau, activités en plein air, nombre de lieux de sortie, nombre d’heures travaillées… sont autant de critères utilisés par l’entreprise Lenstor pour dresser son classement des 44 villes les plus « saines » du monde.

La capitale de la Nouvelle-Galles du Sud, Sydney, fait partie des premiers de la classe. Elle se trouve en deuxième position, derrière le major de promo, Amsterdam. Le plan de plantation massive d’arbres dans les espaces urbains et de création de nombreux espaces verts aident considérablement Sydney à figurer en haut du classement.

Le plan d’action de 2014, dit « Sustainable Sydney 2030 », qui réorganise la gestion des déchets, l’utilisation de l’eau, les transports participe également à donner un Sydney un cadre de vie sain pour ses habitants.

La capitale autrichienne, Vienne, vient compléter le podium. Mexico, New York, Washington ou encore Paris figurent eux en bas de la liste.

 

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Chiang Mai Appercu
TOURISME

La-iad Bungsrithong: “La sandbox de Chiang Mai va avoir du mal à démarrer”

Alors que Chiang Mai se préparer à rouvrir, La-iad Bungsrithong, présidente de l’association des Hôtels pour le Nord de la Thaïlande reste sceptique et n’envisage pas un retour rapide des touristes

Sur le même sujet