Mardi 1 décembre 2020

Les pubs doivent réduire leur capacité d’accueil en NSW face au COVID

Par Madeleine Goujon | Publié le 15/07/2020 à 18:42 | Mis à jour le 15/07/2020 à 18:42
Photo : Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud demande aux personnes qui auraient fréquenté certains établissements où des clients infectés s’étaient rendus de se faire tester au plus vite (Photo unsplash)
bar pubs restrictions COVID Sydney NSW

L’État de Nouvelle-Galles du Sud a adopté de nouvelles restrictions pour les pubs face à la recrudescence du COVID-19. Les réservations de groupe seront limitées à 10 personnes et le nombre de clients à l’intérieur ne pourra dépasser les 300 à partir de vendredi 17 juillet.

 

 

Gladys Berejiklian, la Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a annoncé mardi 14 juillet de nouvelles règles pour les pubs. L’annonce intervient alors que 13 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés entre dimanche 12 et lundi 13 juillet. 13 cas additionnels ont également été confirmés ces dernières 24 heures, principalement associés au Crossroads Hotel, portant le nombre total de cas en Nouvelle-Galles du Sud à 3 328.

Les mesures, qui entreront en vigueur dès vendredi 17 juillet, limiteront les réservations de groupes dans les pubs à 10 personnes, et limiteront le nombre de clients à l’intérieur des pubs à 300 personnes. Des agents spéciaux (« COVID-Safe Hygiene Marshall ») devront s’assurer que la distanciation sociale ainsi que les mesures d’hygiènes et de nettoyage soient bien respectées. Les hôtels d’une capacité de plus de 250 personnes devront recourir à ce type d’agent à toute heure, alors que ceux ayant une capacité inférieure à 250 ne devront recourir à ces agents qu’aux heures de pointe. Un registre avec les noms et coordonnées des clients devra être tenu à jour. Si les registres papiers restent autorisés, les hôtels devront néanmoins créer un enregistrement numérique des clients. Le Gouvernement continue d’encourager l’utilisation des codes QR pour l’enregistrement.

« Ces nouvelles mesures établissent un juste équilibre pour protéger la santé et la sécurité des habitants de la Nouvelle-Galles du Sud et garantir que les sites restent opérationnels », a déclaré Victor Dominello, ministre du « Customer Service ». Les mesures ont pour objectif d’éviter d’imposer aux établissements d’enchaîner les ouvertures et fermetures en fonction de l'évolution du COVID-19 : « Jusqu’à ce que nous ayons un remède, nous devons vivre avec… Nous ne pouvons pas continuer à fermer, à rouvrir, à fermer et à rouvrir. Ce n'est pas un bon moyen pour nous de gérer la pandémie car cela crée le chaos pour les gens », a affirmé la Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian à A Current Affair.

Les pubs qui ne respecteraient pas les nouvelles mesures encourront des amendes jusqu’à 55 000 $, et 27 000 $ par jour supplémentaire d’infraction.

Plusieurs pubs de Sydney ont récemment dû fermer leurs portes après avoir appris que des clients infectés s’y étaient rendus. Le Gouvernement essaye notamment de retrouver toutes les personnes qui auraient fréquenté le Crossroads Hotel, le Planet Fitness à Casula, ou le Picton Hotel entre le 3 et le 10 juillet.

 

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Sydney

Coronavirus

La vaccination sera-t-elle obligatoire pour se rendre en Australie ?

Le ministre de la santé australien, Greg Hunt, a annoncé mardi que le gouvernement exigerait très certainement aux voyageurs souhaitant se rendre en Australie d'être vacciné avant leur arrivée.

Expat Mag

L’accent français est-il (toujours) le plus sexy du monde ?

Et si le règne de l’accent français sur la planète sexy était révolu ? C’est en tout cas ce que nous laisse présager un récent sondage sur les accents les plus sexys du monde, réalisé par Time Out.

Sur le même sujet