Les plages et les parcs de Sydney surveillés par des drones

Par Emile Brehant | Publié le 04/02/2021 à 12:05 | Mis à jour le 07/02/2021 à 07:07
Photo : Le Surf Life Saving NSW utilise une nouvelle méthode pour contrôler la population.
drone sydney covid

Pour une surveillance accrue du respect des consignes sanitaires dans les parcs et sur les plages de Sydney, le Surf Life Saving NSW utilise désormais des drones.

Souriez, vous êtes filmés. Pour renforcer la surveillance des plages et des parcs de la ville, et veiller au bon respect des consignes sanitaires, le Surf Life Saving NSW a décidé d’utiliser des drones. Ils sont déjà en activité et volent au-dessus de vos têtes aux quatre coins de la ville.

Depuis le ciel, le drone envoie les données qu’elle récoltent au Surf Life Saving NSW, qui peut ensuite agir en délivrant des amendes par exemple. Des drones devenus « indispensables » au travail du Surf Life Saving, d’après son PDG Steven Pearce

Il ajoute que « les autorités ne veulent pas fermer les plages » et qu’elles devront donc obtenir autant d'informations que possible sur la fréquentation de celles-ci afin de protéger la population.

De son côté, Michael Regan, maire du conseil de Northern Beaches, a déclaré dans un communiqué que cette initiative était un élément essentiel des opérations de sécurité COVID d'été à Sydney. Il a mentionné que l'objectif était de garder les plages et les parcs populaires ouverts afin que les habitants et les visiteurs puissent en profiter pleinement cet été.

 

 

Sur le même sujet
Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Sydney.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale